Bien vivre avec de l’arthrose

Medical concept with stethoscope on keyboard

L’arthrose est un syndrome courant qui touche particulièrement les seniors, les hommes comme les femmes, surtout après 65 ans. Il s’agit d’une maladie douloureuse et invalidante mais le diagnostic ne doit pas être un coup d’arrêt aux activités. Même si aucun traitement ne permet aujourd’hui de guérir l’arthrose, il est possible de continuer à vivre bien en adoptant certaines pratiques. L’arthrose est une maladie des articulations due à l’usure du cartilage qui concerne le plus souvent les mains, les pieds, les genoux ou les hanches. Celles-ci se déforment et se raidissent provoquant douleurs et difficultés de mobilisation. Certains facteurs peuvent prédisposer comme l’hérédité, l’obésité ou la tabagisme. En premier lieu, il est conseillé de continuer à avoir une activité physique adaptée à son état. Cela est particulièrement bénéfique pour conserver une bonne mobilité, éviter l’apparition d’autres pathologies et contribuer à améliorer l’état de santé général et la qualité de vie. La marche, le vélo sur terrain plat ou le vélo d’appartement, l’aquagym, le tai chi chuan sont par exemple des sports conseillés. A l’inverse, certains sports sont contre-indiqués comme le ski, la course à pied, le tennis et de manière générale tous les sports sollicitant violemment les articulations. Dans tous les cas, demandez conseil à votre médecin. Le médecin peut également prescrire des séances de kiné qui peuvent permettre de soulager les articulations tout en travaillant sur l’amplitude des mouvements. Pensez également aux cures thermales qui peuvent être particulièrement bénéfiques sur les douleurs et la mobilité. L’alimentation joue également un rôle dans l’atténuation de certains symptômes de l’arthrose. Des choix diététiques peuvent améliorer la qualité de vie. Une alimentation riche en oméga 3, que l’on trouve principalement dans le poisson, l’huile de colza, la mâche, permet d’enrayer les mécanismes inflammatoires. Certaines épices jouent aussi un rôle dans la régulation des douleurs inflammatoires, c’est notamment le cas du gingembre et du curcuma. Pour un effet optimal, le curcuma est mieux assimilé s’il est associé à un corps gras et à du poivre. Les aliments riches en anti-oxydants sont également à privilégier (choux, coquillages, crustacés, germe de blé, riz complet etc.). La calcium associé à la vitamine C favoriserait aussi la diminution des douleurs. En cas de poussée inflammatoire, un recours aux médicaments peut être nécessaire. Il s’agit dans ce cas d’anti-inflammatoires à prendre par voie orale ou en application locale. Lorsque les médicaments sont inopérants et que l’arthrose a beaucoup évolué, la chirurgie est à envisager avec la pose de prothèses venant remplacer l’articulation défectueuse. Dans tous les cas, l’arthrose n’est pas une fatalité et de nombreuses options permettent aujourd’hui de mieux soulager la douleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *