Mes premiers jours de retraite, mode d’emploi

Senioren bei Beratung haben Angst vor Altersarmut

Se retrouver à la retraite du jour au lendemain est un véritable chamboulement, tant au niveau social, financier que sur le plan psychique. Tous les seniors se souviennent parfaitement de leur tout dernier jour de travail, avant l’heure du grand départ fatidique. Gérer les premiers joursLes premiers jours de retraite sont déstabilisants. Plus de réveil, plus de rythme ni de contraintes : la dépression peut vite prendre le dessus. Aussi, il est crucial de se prendre en main, d’organiser ses journées, même si le changement de vie est vertigineux. Il est important de relativiser : quitter le monde du travail et la vie active ne signifie pas perdre ses amis ou sa place dans la société. Être à la retraite n’est pas du tout la même chose qu’une période longue de chômage. Aussi, même si les obligations sont moindres, il est vivement recommandé de s’occuper le corps et l’esprit.Prendre du temps pour soi…S’occuper de soi permet non seulement d’avoir une bonne image de soi-même, mais permet en outre de remonter le moral. Cela passe par un passage chez le coiffeur, pour les femmes, mais aussi les hommes ; se remettre au sport, faire du shopping, de la randonnée… Pour éviter le trop-plein d’oisiveté, il est conseillé de se lever à des heures « régulières » et de se préparer comme si l’on attendait des invités. Cela évite de rester dans des tenues trop décontractées. Prendre du temps pour les autresLa retraite est idéale pour s’occuper de ses petits-enfants, de sa famille, de son conjoint. Si le temps manquait lors de la vie active trépidante, il est désormais possible de sortir et de prendre le temps de vivre. Les enfants sont un bon moyen de rester jeune et en pleine santé. Ceux qui ont la chance d’avoir des petits-enfants peuvent donc s’en occuper et participer à des loisirs, tels que des sorties au zoo, au parc de jeu ou les emmener faire du vélo. Les seniors n’étant pas encore grands-parents ou n’ayant pas de famille peuvent devenir « mamie-sitter » ou « papi-sitter », si leur cœur les guide dans cette voie. Ils conservent ainsi des relations, tout en maintenant une activité récréative. Enfin, les associations sont sans cesse en quête de bénévoles pour leur venir en aide. Devenir bénévole à la retraite est également un bon moyen de rester actif, de rencontrer du monde, tout en faisant une bonne action.Les activités ludiquesThéâtre, cours de peinture, poterie, broderie ou dessin… Les activités ne manquent pas. Le but n’étant pas de devenir super actif, mais bien de faire que l’on aime. Pratiquer diverses activités permet surtout de ne pas s’isoler et de conserver un tissu social, essentiel pour le moral. Entre activités sportives, artistiques et plus ludiques, il suffit de faire son choix en fonction de sa personnalité. Si certains se mettent au sport, d’autres préfèrent prendre des cours de théâtre ou participer à des tournois de bridge. Si faire le premier pas semble difficile, voire insurmontable, il est conseillé d’y aller à deux : un ami, son conjoint, ses enfants. Il ne faut pas avoir honte de dire que la retraite n’est pas si facile. La retraite est une étape de la vie et cela se prépare. La vie réserve encore de belles surprises !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *