Sécuriser la maison d’un senior

Woman hugging laughing friend at lunch.

Habituellement, les personnes âgées après la retraite veulent profiter au maximum de leur maison. Certes, il y aura quelques petites activités physiques, des petites courses au supermarché, mais les sorties se feront rares. Leur priorité sera de s’occuper de leur chat, ou de leur jardin ou se prélasser sur la terrasse. Et elles sont raison, car elles ont beaucoup donné du temps de leur jeunesse. Mais pour leur propre sécurité et celle des autres, il faut adapter le logement en fonction de la fréquence de déplacement de ces personnes en question. Comment bien aménager la maison d’un senior ? Au fur et à mesure que l’âge avance, les capacités et aptitudes physiques diminuent. Pour éviter les chutes de plain-pied, les blessures lors du déplacement d’une personne âgée, il est nécessaire de procéder à quelques modifications de l’intérieur de sa maison. La sécurisation des escaliers, s’il y en a, est la première chose à faire. Ce sont les endroits les plus dangereux de la maison pour les seniors. Il faut par conséquent installer des rampes pour faciliter la montée et la descente de l’escalier. La pose d’un tapis antidérapant sur chaque marche est également indispensable.Entrer dans la salle de bain pour prendre sa douche peut être un véritable cauchemar pour une personne d’âge avancé. Et c’est logique, car c’est la partie la plus glissante de la maison. Une perte soudaine d’équilibre en sortant de la baignoire peut être fatale pour elle. Ainsi, l’utilisation d’objet et accessoires comme les barres d’appui ou encore les tabourets de bain est requise. C’est une manière basique de se protéger, mais il existe des méthodes plus radicales comme l’installation de plusieurs dispositifs de sécurité : alarme, moquette, etc. Les installations électriques sont aussi les ennemis jurés des seniors. Il faut supprimer tous les câbles et les fils électriques susceptibles de gêner le déplacement d’une personne âgée. Oui, parce qu’un câble mal rangé, trainant sur le sol, dans le salon peut le faire chuter ; conséquence : fracture de la jambe, de la colonne vertébrale ou plus grave encore la mort. Le mieux est d’attacher ces fils sur les murs et poser des prises électriques protégées. La chambre du senior est le dernier endroit à aménager. Une personne âgée est souvent sujette à des maladies la contraignant à rester au lit. Mais l’utilisation d’un simple lit sans le moindre confort peut aggraver la maladie. Il existe actuellement des lits médicalisés adaptés à ces personnes, et disposant de tous les accessoires pour améliorer la qualité de vie des seniors.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *