Seniors toujours en activité : mode d’emploi

Il y a quelques années, les départements des ressources humaines planifient la retraite des personnes âgées à partir de 50 ans. La retraite était ancrée dans les mentalités lorsqu’on atteignait un certain âge. Cependant, les dynamiques et manières de faire ont changé. Il est possible de travailler après 50 ans, d’obtenir un CDD, d’être épanoui professionnellement dans le secteur public et dans le privé. On vous dit tout.

Retraite sous condition et possibilité de cumuler un emploi

D’entrée, il est important de mentionner qu’il est possible pour les séniors retraités du régime général et pour les fonctionnaires d’avoir une activité professionnelle. Même à la retraite, ils ont la possibilité d’avoir d’autres sources de revenus additionnelles aux pensions de retraite. Cependant, ceci est encadré par la loi afin que tout se passe dans les normes.

Comme première condition pour cumuler un travail aux pensions de retraite, il faut cesser son activité dans tous les régimes de retraite. Cependant, certains seniors dans les secteurs comme l’art, la science, la littérature, l’hébergement en milieu rural, les métiers du droit sont exemptés de cette loi.

En outre, pour cumuler un emploi sous retraite, il faut aussi avoir liquidé toutes ses retraites de base et celles complémentaires. Le senior doit aussi avoir atteint l’âge d’obtention de la retraite à taux plein. De l’autre côté, si cet âge n’est pas atteint, il doit avoir l’âge légal de départ à la retraite et avoir validé la durée d’assurance nécessaire pour que la retraite à taux plein soit obtenue.

Si un senior ne remplit pas ces conditions pour bénéficier du cumul intégral des deux formes de ressources, ils ont la possibilité de cumuler sans dépasser un certain seuil de revenus. En d’autres termes, la somme totale des revenus d’un emploi et des pensions de retraite doit être inférieure à la moyenne mensuelle des revenus d’activité acquis sur les trois derniers mois civils ou à 1,6 fois le Smic.

Il est à noter que les seniors qui relèvent du RSI ont aussi la possibilité de cumuler un emploi et de percevoir les pensions de retraite. Ils doivent être dépendants d’un autre régime social dans le cadre où leurs revenus ne dépassent pas un certain seuil ou ils doivent embrasser une activité indépendante.

Chômage et emploi des seniors : que savoir ?

De nos jours, il existe de nombreuses aides pour permettre aux seniors de trouver un emploi. Même ceux qui en ont, n’ont plus à être poussés à la retraite rapidement. Selon certaines statistiques, il y a un grand nombre de seniors au chômage. C’est la raison pour laquelle Pôle emploi a mis en place des dispositions plus favorables pour les demandeurs d’emploi seniors.

Par exemple, la durée d’indemnisation est :

–          de 24 mois vous avez entre 50 et 52 ans

–          de 30 mois si vous avez entre 53 et 54 mois

–          de 36 mois si vous avez entre 55 ans et plus

En outre, les conditions pour recevoir l’allocation chômage sont devenues plus souples pour les personnes à partir de 53 ans. Alors que la période de référence au cours de laquelle vous devez avoir travaillé est de 6 mois, elle est maintenant passée entre 2 et 3 mois.

De plus, si vous avez plus de 50 ans, il est possible de percevoir à tout moment l’Allocation de solidarité (ASS) en lieu et place de l’ARE (Allocation de retour à l’emploi). Même si vos droits à l’ARE existent encore, vous pouvez toujours percevoir l’ASS. Cette situation arrange les seniors dont les droits au chômage sont élevés. Il faut noter que pour les seniors de plus de 61 ans, certaines modalités spécifiques sont proposées.

Saviez-vous qu’il est possible d’obtenir un CDD à partir de 57 ans ? Eh oui, même si vous avez 57 ans, les entreprises peuvent toujours vous courtiser et vous proposer de bons contrats. Cependant, l’une de ces deux conditions doit être respectée :

–          vous devez être au chômage au moins depuis 3 mois

–          vous devez être bénéficiaire d’une CRP (convention de reclassement personnalisé)

La particularité avec les CDD pour seniors, c’est qu’ils peuvent être signés en toutes situations. En effet, les CDD ne sont signés que s’il y a un remplacement d’un salarié absent, un pic d’activité ponctuel ou encore dans certains corps de métiers. Lorsque vous êtes un senior ayant signé un CDD, votre contrat peut durer jusqu’à 3 ans, renouvelable une fois.

Grâce à cette formule, il est plus facile pour un employeur de signer votre contrat s’il a des craintes concernant votre engagement. En signant un CDD en tant que senior, vous avez la possibilité d’amasser des droits et de rester en pleine activité.

De nos jours, être senior n’est plus un désavantage. Les personnes âgées ont beaucoup d’opportunités à exploiter dans le monde professionnel et à cumuler leurs revenus.

Tout savoir sur le viager

Si vous êtes senior, vous avez la possibilité de multiplier vos revenus sans céder vos biens à vos héritiers. On parle de viager, c’est-à-dire la cession de votre propriété à un tiers qui doit verser une somme précise comme avance et une garantie à vie. Le viager concerne principalement les personnes âgées. Il a des avantages et des inconvénients. Bien plus, il existe des méthodes pour le calculer. Que savoir du viager et de tout ce qui le concerne ?

Le viager : qu’est-ce que c’est ?

Le viager est une vente d’un bien immobilier à un tiers en échange d’une rentre viagère. Cette dernière est périodique et peut être annuelle, trimestrielle ou mensuelle. C’est un type de vente permettant au senior d’obtenir des compléments de revenus sans transmettre le bien à ses héritiers. Dans le viager, le vendeur est appelé crédirentier auquel le tiers verse une garantie à vie et une avance sur le paiement du bien. La rente viagère est perçue par le vendeur jusqu’à sa mort lorsqu’il s’agit d’un viager sur une tête. Pour les viagers sur plusieurs têtes, le tiers verse la rente jusqu’au décès de la dernière personne vivante. Il existe trois types de viagers :

–          Le viager libre : dans ce cas, le vendeur ne vit plus dans le logement. Le tiers acheteur possède le bien immédiatement.

–          Le viager occupé : dans ce cas, le vendeur habite le bien immobilier jusqu’à sa mort. Le viager occupé représente alors 95% des transactions

–          Le viager loué : l’acheteur perçoit les loyers, ce qui lui assure un allégement d’une partie ou de la totalité de la rente.

Il faut noter que la vente viagère tient compte du principe d’aléa. En effet, au moment de la vente, ni l’acquéreur, ni le vendeur ne connaissent le prix de vente du bien immobilier. Ce prix ne sera déterminé qu’à la mort du vendeur. Ainsi, une vente dans laquelle l’aléa est absent peut être annulée.

Quels sont les avantages du viager ?

Les avantages peuvent être séparés en deux catégories : ceux du vendeur et ceux de l’acquéreur.

Les avantages pour le vendeur encore appelé le crédirentier :

–          La possibilité de vivre dans le bien jusqu’à sa mort

–          La réception de la rente viagère qui peut être considérée comme un complément de revenu et/ou un bouquet (la partie du prix de vente versée à la signature du contrat de vente).

–          En cas d’usufruit, le vendeur peut louer son propre bien

–          Dans certains cas, le crédirentier ne paie plus les taxes foncières, ni les travaux de réparation à la charge de l’acquéreur. Tout de même, cela doit être négocié entre les deux parties.

Les avantages pour l’acquéreur ou le débirentier

–          Possibilité de bénéficier d’une décote sur la valeur vénale du bien en fonction de la durée de vie du vendeur

–          L’acquéreur a la possibilité de revendre le bien qu’il a acheté

–          Il n’est pas tenu de payer les charges courantes du logement pour la simple raison que le vendeur y vit encore. C’est lui qui se charge de régler toutes les charges en fonction du contrat signé

–          Il n’est pas nécessaire d’obtenir un prêt bancaire pour le paiement de la rente viagère

Les inconvénients et pièges à éviter du viager

Le viager présente des risques pour le vendeur et pour l’acheteur.

Les inconvénients pour le vendeur :

–          Il n’a pas la possibilité de louer son bien

–          Il doit payer la taxe d’habitation et les différentes charges du logement

–          Dans le cadre d’un viager familial, il peut être considéré comme une donation déguisée inscrite dans le Code civil

–          Il existe aussi le risque de présomption de propriété. Dans ce cas, le vendeur qui vend le viager à son héritier doit se réserver le droit d’usufruit

Les inconvénients pour l’acheteur :

–          Le principal inconvénient est le principe de l’aléa. Cela veut dire que le véritable prix de vente ne peut être déterminé qu’à la mort du vendeur

–          Il est souvent celui en charge des gros travaux et de la taxe foncière selon l’article 606 du Code civil

–          Si l’acheteur décède, les rentes doivent être versées par ses héritiers jusqu’à leur décès. Cependant il existe des moyens pour contrer cela

–          Le débirentier ne peut pas jouir du bien tant que le crédirentier ne décède pas.

Calcul et annulation du viager

Le calcul du viager tient compte de plusieurs paramètres qui sont fixés dans l’acte de vente. il tient compte :

–          De la valeur foncière du bien

–          Du versement d’un bouquet

–          Du statut du viager vendu

–          De l’âge du vendeur.

Il est possible d’annuler la vente d’un viager sous certaines conditions. Entre autres, on peut citer le non-consentement du conjoint du crédirentier, le décès prématuré du vendeur, le défaut de paiement de la rente viagère, la vente à un prix dérisoire et la suspicion de donation déguisée à un héritier. 

Conseils aux séniors pour se faire livrer leurs courses

Pour effectuer leurs courses, les séniors ont plusieurs possibilités à leur disposition. Au nombre de celles-ci il y a le portage de repas, le service personnalisé de transport, les livraisons à domicile. Vous pouvez aussi recruter une aide à domicile pour votre sénior. En dehors de toutes ces possibilités, les séniors peuvent également solliciter l’aide et l’assistance d’une tierce personne. Le dispositif SORTIR PLUS donne cette opportunité aux séniors qui veulent effectuer des courses. Toutefois seuls les sexagénaires encore autonomes et capables de se déplacer peuvent bénéficier de cette mesure. 

Utilisez un service personnalisé de transport

Les séniors ont des difficultés à se déplacer notamment après l’âge de 75 ans. Cette difficulté de mobilité concerne entre autres la conduite de véhicules à deux ou quatre roues. Face à ces obstacles, les personnes du troisième âge peuvent opter pour un service personnalisé de transport. Le service de transport personnalisé vient répondre à tous les besoins de mobilité des séniors quel qu’en soit leur complexité. Avec un service de transport personnalisé, le sénior a à sa disposition un chauffeur pour le conduire vers les destinations qu’il souhaite. Il peut solliciter donc son conducteur quand il le désire  Le service personnalisé de transport garantit en somme, la sécurité physique du sénior quand il se déplace.

Recourir au portage de repas

Le portage de repas est un service très utile pour les personnes du troisième âge. Cette prestation est habituellement proposée par les collectivités territoriales et des prestataires privés. Ce service consiste à préparer des repas qui sont livrés par la suite au client. Les plats sont faits sur mesure avec la supervision des diététiciens car les prestataires ont l’obligation de fournir une nourriture saine et de qualité. Ces exigences sont motivées par le fait que les séniors ont habituellement un régime alimentaire contraignant.

Pour les personnes du troisième âge, le portage de repas représente une véritable aubaine. Ce service  constitue un excellent moyen pour les séniors d’apaiser leur faim avec des repas de qualité conforme à leur régime alimentaire. De plus, ce service dispense le sénior de se déplacer. Par conséquent, il le met à l’abri des risques d’accidents physiques.

Des formules d’abonnement sont disponibles pour ceux qui souhaiteraient être livrés régulièrement et à des heures précises. Toutefois, vous pouvez également passer de manière sporadique vos commandes.

Le portage de repas vous donne également l’opportunité de choisir la composition de vos mets. Vous ne serez donc pas déçu de la livraison qui vous sera faite. Optez donc pour un portage de repas en vue de consommer des plats sains sans vous déplacer.

Livraison de course à domicile par téléphone

L’ère du numérique dans laquelle nous sommes nous apporte bon nombre de commodités par l’entremise des applications. Les séniors qui ont des difficultés à se déplacer n’ont plus du souci à se faire. Il leur suffit de prendre leur téléphone et de rechercher un site qui offre les services dont ils ont besoin. Depuis leur domicile, ils peuvent ainsi réaliser leur commande en choisissant les articles qui leur conviennent. 

Lors du remplissage du formulaire de commande, vous indiquerez votre localisation géographique. Cette information permettra au coursier de venir vous livrer à domicile ou au lieu dans lequel vous vous trouvez. Se faire livrer à domicile vous épargnera des risques d’accidents ou de vols lors de votre déplacement.

Recrutez une aide à domicile

Un aidant à domicile intervient pour établir avec précision les besoins du sénior. Il se charge ensuite d’effectuer les courses afférentes aux attentes du sénior A l’opposé des livreurs de course, l’aide à domicile présente plus de sécurité. Avec les services d’un aidant à domicile, le sénior ne court pas le risque de se faire livrer ce qui ne convient pas à ses attentes. Il sera aussi à l’abri de duperies.

L’aidant en résidence sait mieux que quiconque les goûts et attentes du sénior. Il passe ses journées à ses côtés et pour cette raison est le plus indiqué pour savoir les besoins du sénior. 

L’aide à domicile permet de veiller de près à l’état de santé du sénior. En cas de survenue de malaise, l’aidant pourra procurer les premiers soins et aider tout au moins le senior à prendre un cachet.

Bénéficiez du dispositif SORTIR PLUS

En lieu et place d’une aide prolongée à domicile, vous pouvez opter pour une aide temporaire grâce au dispositif SORTIR PLUS. Il offre l’opportunité aux séniors encore en possession de leur autonomie de solliciter l’assistance d’une tierce personne. Celle-ci peut aider le sénior à se rendre aux soins, à s’offrir un repas ou à participer à un évènement.

SORTIR PLUS est un moyen sûr d’obtenir une assistance pour un besoin précis. Votre sénior aura pendant un bout de temps, une oreille attentive pour lui apporter de l’aide.

Services pour les séniors à Strasbourg

Dans les pays avancés, l’effectif de la population est caractérisé par un nombre conséquent de séniors. La déliquescence de l’état de santé de certains sexagénaires nécessite un suivi régulier. Les maisons de retraite viennent apporter une réponse à cette exigence sanitaire Des centres d’accueil sont créés davantage en vue d’apporter une solution à la gestion du troisième âge. Présents dans plusieurs villes françaises, ces centres offrent de nombreuses prestations pour le bien-être des séniors. 

Ces centres d’accueil pour séniors disposent de personnel qualifié et d’équipements adéquats en vue de bien suivre les séniors. Par ailleurs en France et spécialement dans la ville de Strasbourg, ces établissements sont légion.  C’est l’exemple des résidences ESSENTIELLES, des établissements DOMITYS, de la villa Médicis ou du centre Olivia les 2 rives, spécialisés dans les soins pour séniors à Strasbourg.

Services pour séniors à Strasbourg : les résidences ESSENTIELLES et établissements DOMITYS  

Les résidences ESSENTIELLES et DOMITYS sont des centres d’hébergement et de soins pour séniors. Ils sont situés dans la ville de Strasbourg et proposent diverses prestations pour la gestion du troisième âge.

Les résidences ESSENTIELLES  

Les résidences ESSENTIELLES disposent d’équipements pour le bien-être des personnes âgées. Cet établissement offre un cadre de vie propice au repos et à la détente des sexagénaires. De nombreux commerces sont installés à proximité du centre. De ce fait, il est facile pour les séniors de se procurer les biens et services dont ils ont besoin. Le centre dispose d’une équipe dynamique et dévouée à la tâche. Les résidents peuvent s’occuper à plusieurs activités. Ils peuvent se faire faire des soins de beauté, pratiquer des activités sportives dans les salles aménagées à cet effet. Le centre met également des piscines et des saunas à la disposition des séniors. Au regard de la diversité des activités proposées, les résidences essentielles sont très bénéfiques pour le séjour des séniors. 

Les établissements DOMITYS  

En dehors des résidences essentielles, les établissements DOMITYS de Strasbourg accueillent également les séniors. Les appartements disposent des équipements adéquats pour l’hébergement et le séjour des séniors. L’une des particularités de ce centre est qu’il vous laisse la possibilité de personnaliser la décoration de l’appartement de séjour de votre senior. Afin que celui-ci ne se sente pas dépaysé , vous pouvez donc opter pour une décoration qui s’apparente à celle de sa résidence d’origine. Les logements sont pourvus de terrasse et de balcon pour le grand bonheur des séniors. En vue de leur assurer une robuste santé, il leur ait servi leur repas de prédilection. La préparation de ces plats fait l’objet d’un contrôle de diététicien.

Services pour séniors à Strasbourg : la villa Médicis et Olivia les 2 rives 

Dans les pays avancés, l’effectif de la population est caractérisé par un nombre croissant de séniors. Ils ont besoin d’attention et de soins particuliers. A cet effet des établissements d’accueil pour séniors sont essaimés un peu partout en France. La ville de Strasbourg ne déroge pas à cette dynamique. Elle abrite entre autres la villa Médicis et le centre Olivia les 2 rives.

La villa Médicis 

À Strasbourg, vous pouvez confier les soins des séniors au centre Médicis. C’est un bâtiment ultra moderne construit sur la presqu’île André Malraux. Le décor offert aux résidents est prestigieux et le style des logements s’apparente à celui des habitats bourgeois de province. Les séniors retrouveront dans ce lieu, la volupté le calme et le luxe.  Cet établissement comporte 84 appartements. Il est pourvu également d’un sauna, d’une salle de gym, d’une piscine. Ce centre propose de nombreux services dont principalement l’hébergement et les soins.  Dans cet établissement, les seniors bénéficient de tout le confort nécessaire pour un séjour agréable et paisible. Le séjour dans ce lieu permet aux sexagénaires de développer et d’entretenir une vie sociale et relationnelle. Cette opportunité se traduit par l’organisation d’activités de loisirs et sportives ayant pour but de stimuler les capacités sensorielles, mémorielles et physiques des séniors. 

Les séniors ont donc la possibilité de participer à des ateliers d’échange, à des activités de jardinage, à des jeux de carte et de société. Les pensionnaires de la villa Médicis peuvent également passer des moments de lecture à la bibliothèque.

Olivia les 2 rives 

Le centre Olivia les 2 rives s’est donné pour vocation de lutter contre l’isolement des seniors. Le centre organise diverses activités et ateliers à l’endroit des personnes du troisième âge. Ces activités contribuent à la vie sociale et au divertissement des personnes âgées. Pour ce faire l’établissement dispose d’un jardin, d’une médiathèque et d’une piscine. Cet établissement laisse l’accès aux visites des seniors par leurs proches et parents à tout moment. Les pensionnaires de centre continuent de bénéficier de l’affection, de l’amour et des échanges avec d’autres personnes. 

La décoration des appartements est personnalisable en fonction des envies du résident. Les logements sont équipés d’appareils modernes qui facilitent le quotidien des séniors. Les pensionnaires bénéficient donc de la téléassistance. Les appartements sont dotés de balcon et de terrasse pour garantir le maximum de confort aux séniors.

Les services séniors à Lille

Vous avez un sénior et vous voulez lui épargner l’isolement et la solitude ? Si tel est le cas et que vous résidez à Lille, vous pouvez solliciter les services des centres d’accueil de séniors. La ville de Lille abrite de nombreux centres consacrés aux soins et au bien-être des séniors. Au nombre de ces établissements, figure le piano Lille cail, la résidence au vert feuillage. Vous pouvez aussi choisir la résidence au vert feuillage ou le centre Korian Gambetta. Tout compte fait, vous retrouverez dans ces centres du personnel qualifié et formé pour l’assistance aux séniors. Ils sont pourvus également d’équipements modernes en vue de faciliter le quotidien des séniors.

Services pour séniors à Lille : le centre le piano Lille cail 

La Résidence Cail – Le Piano est située à Hellemmes Lille dans le nord de la France. Ce centre dispose de plus de 140 logements composés de studio et d’appartements de 3 pièces. La plupart des logements sont pourvus d’une cuisine, d’une salle de bain bien équipée, d’un balcon, d’une terrasse et d’un accès Wifi. Les repas sont préparés sur place à base de produits frais par un chef et servis dans un restaurant climatisé et très convivial.

Un espace beauté multiservice propose des services de coiffure, d’esthétique ainsi qu’une blanchisserie. Le centre dispose aussi d’un bar, d’un jardin, d’une bibliothèque, d’un lieu de culte et d’un minibus pour les sorties.

La résidence est accessible aux handicapés et les animaux y sont autorisés. Même en semaine, les résidents peuvent recevoir de la visite. Une équipe est présente pour satisfaire à tout moment les attentes des résidents.

Services pour séniors Lille la résidence au vert feuillage 

Situé à Lille dans le nord de la France, l’établissement Résidence au Vert Feuillage est une structure publique qui accueille les personnes en perte d’autonomie.

Le centre a une capacité d’hébergement constituée de 25 chambres. Celles-ci ont une superficie de 18 min 2 s en moyenne et sont équipées d’un système de signaux d’appel. Il est également doté d’un jardin thérapeutique et d’équipements multimédia. 

Les repas servis sont préparés sur place avec la supervision d’une diététicienne. Dans le but d’agrémenter le séjour des résidents, ceux-ci peuvent manger en compagnie de leurs proches. Le centre dispose d’un espace beauté qui offre les services d’un coiffeur, d’une esthéticienne et de pédicure.

Deux médecins sont à pied d’œuvre chaque jour aux côtés des pensionnaires du centre au Vert Feuillage. Ils sont assistés par des infirmières, un kinésithérapeute, un ergothérapeute, un psychomotricien et un psychologue. La nuit, des aides-soignants prennent le relais pour assurer la continuité des services.

Services pour séniors à Lille : le centre Korian Gambetta 

Le centre Korian est situé dans le quartier Wazemmes à quelques pas du centre-ville de Lilles. Il propose aux séniors un cadre de vie agréable.

Pour leur bien-être, les résidents ont à leurs dispositions un espace réservé à la balnéothérapie et un autre dédié à la stimulation multi sensorielle. Ils bénéficient également de séances de kinésithérapie. Chacun des résidents jouit d’un suivi personnalisé qui dépend de ses besoins et de ses motivations.

Le centre dispose d’une cuisine, d’un salon de coiffure et d’un service de blanchisserie. À la demande des seniors, le centre peut mettre à leur disposition les soins de spécialistes de beauté. Les séniors peuvent profiter du jardin dont l’établissement dispose ainsi que des nombreuses activités qui sont organisées pour eux.

Le centre Korian Gambetta dispose également d’une unité de vie spéciale réservée à l’accueil des personnes atteintes d’Alzheimer, Parkinson ou de troubles apparentés. Dans cette unité de vie, les résidents ont à leurs côtés des professionnels qui ne ménagent aucun effort pour améliorer leur qualité de vie.

Services pour séniors à Lille l’établissement Agapanthe 

L’établissement DOMITYS Agapanthe est situé non loin du Centre-Ville de Lille. De par sa situation géographique, le centre offre aux résidents un cadre paisible, naturel. Sa proximité avec les infrastructures de transport en commun permet aux résidents de se fondre très rapidement dans l’effervescence du Centre-Ville. 

L’établissement dispose de 122 logements meublés et personnalisables destinés à des séniors autonomes, mais aussi semi-valides. Chacune des chambres bénéficie d’un accès au réseau Wifi et d’un abonnement aux bouquets Canal plus.

Un salon de coiffure est mis à la disposition des résidents pour l’entretien de leur coupe de cheveux. Le centre Agapanthe dispose d’un jardin propice à la détente et aux activités en plein air. De nombreuses activités récréatives, mais aussi créatives sont organisées pour permettre l’épanouissement des séniors. En plus du menu collectif servi dans un restaurant convivial, les personnes qui observent un régime alimentaire particulier bénéficient d’un menu personnalisé. Par ailleurs, les animaux de compagnie sont acceptés dans ce centre.

Le centre dispose d’une piscine chauffée, d’une bibliothèque ainsi qu’un restaurant privé.  Le personnel du centre est disponible 24 h/24 tous les jours de la semaine. 

Services séniors à Bordeaux

À Bordeaux les séniors peuvent bénéficier d’un hébergement et d’un accompagnement dans leurs vieux jours dans plusieurs structures d’accueil. Les centres DOMITYS, les Templitudes, DANAE, Emera ou SENIORIALES proposent des prestations d’hébergement et de soins aux séniors.

Quels sont les services pour séniors à Bordeaux : le centre DOMITYS ?

DOMITYS Le Millésime est situé dans le quartier Bacalan, à Bordeaux. Il offre aux séniors de prestigieux services dans un cadre idyllique. L’établissement comporte un espace beauté dans lequel les séniors ont à leur disposition un coiffeur et une esthéticienne. La salle de sport, l’aire de pétanque, mais aussi la piscine, permettent aux séniors de conserver la pleine forme.

Le centre a prévu des espaces de loisirs. Les pensionnaires peuvent se divertir au bar ou à la salle dédiée aux activités manuelles et créatives. Une salle télé et une bibliothèque bien fournies y ont été également aménagées. Les repas sont servis aux résidents dans un charmant restaurant matin et soir.

Les séniors sont logés dans 143 chambres bien équipées réparties sur cinq étages. Chacune des chambres est équipée entre autres d’un téléphone, d’un accès à internet, d’une cuisine et d’une douche. De même, chaque chambre est pourvue d’une terrasse ou d’un balcon.

Le personnel se met à l’entière disposition des séniors en vue de rendre leur séjour inoubliable.

Services pour séniors à Bordeaux : le centre les Templitudes 

Le Centre les Templitudes est un véritable havre de paix situé en plein cœur de Bordeaux. La résidence dispose d’un jardin autour duquel sont disposés les quatre bâtiments qui composent ce centre. Ces quatre bâtiments disposent de 59 logements.

Les logements possèdent chacun un balcon ou une terrasse. Les pensionnaires bénéficient d’un accès illimité à internet, d’une salle multimédia et d’une bibliothèque. Un salon a été aménagé pour diverses activités d’intérieur. De même, ce centre abrite un salon de thé et un restaurant qui offre aux séniors des mets de qualité tous les jours.

En plus des nombreuses activités qui se déroulent dans cet établissement, il est parfois organisé des sorties de groupe. Lors de ces excursions, les animaux de compagnie sont acceptés. Par ailleurs, un gardien est présent dans la résidence 24 h/24 pour assurer la sécurité.

En dehors des services précités, le centre Les Templitudes offre un service agréé d’aide à domicile. 

Services pour séniors à Bordeaux : le centre DANAE Mérignac 

Le centre DANAE est l’une des références en France en matière de soins pour les séniors. Il est situé dans la ville de Bordeaux et sa notoriété est liée à la multiplicité des services qu’il offre. DANAE est une sorte de village de retraite pour les séniors où de nombreuses activités sont proposées pour l’épanouissement des résidents. Ce centre dispose d’une bibliothèque pour les seniors passionnés de lecture. Les cuisines sont bien équipées et les douches possèdent des salles d’eau à l’Italienne. Certains logements possèdent un balcon et une terrasse. 

Les services fournis aux séniors sont déployés par un personnel de grande compétence. Les médecins, infirmiers, kinésithérapeutes sont à pied d’œuvre pour être aux petits soins des pensionnaires du centre. 

Services pour séniors à Bordeaux : le centre Emera douceur de France 

À Bordeaux, en dehors du centre DANAE sis à Mérignac, celui d’Emera douceur ouvre également ses portes pour l’hébergement et les soins aux séniors. Au centre Emera, le confort des seniors occupe une place prépondérante. Les appartements mis en location sont très bien équipés et permettent ainsi aux seniors de se sentir bien. Par ailleurs, le centre est scindé en deux grandes parties. La première partie héberge les séniors autonomes. Quant à la seconde, elle regroupe ceux qui nécessitent un suivi journalier. De nombreuses activités sont prévues pour égayer le quotidien des sexagénaires résidents. Des jeux et divertissements sont organisés régulièrement en vue de stimuler les capacités sensorielles, mémorielles et physiques des séniors. Leur séjour à Emera leur permet de lutter contre l’isolement et de nouer de nouvelles amitiés.

Services pour séniors à Bordeaux : les centres SENIORIALES 

La ville de Bordeaux en France est l’une des mieux pourvues en résidences pour séniors. On y dénombre plusieurs centres spécialisés dans l’administration de soins aux personnes du troisième âge. C’est l’exemple des centres SENIORIALES dont l’utilité n’est plus à prouver. Ces établissements proposent plusieurs types d’activités de loisirs pour l’épanouissement personnel des résidents. Ces activités concernent la lecture, les cours de musique et divers jeux. Elles permettent aux séniors de s’occuper tout en se faisant de nouveaux amis et entretenant ainsi leur vie sociale. Ces activités permettent aux résidents seniors de reprendre quelques coups de jeunesse. Les SENIORIALES mettent un accent particulier sur le confort des pensionnaires. Le séjour des séniors dans les centres SENIORIALES se déroule dans un cadre confortable et paisible. Aux centres SENIORIALES de Bordeaux, les seniors sont à l’abri de l’isolement et de la solitude. Le personnel qualifié sur place y veille et ne ménage aucun effort pour que les résidents ne ressentent pas le dépaysement.

Les services pour les séniors à Nantes

Nantes est situé en Loire-Atlantique à 50 km de l’océan Atlantique. Cette ville offre un cadre de vie apaisé. Son climat est à la fois très doux en hiver et très chaud en été. Elle dispose d’infrastructures modernes de transport qui facilitent la mobilité urbaine. Nantes dispose de nombreux espaces verts, lieux propices pour les ballades et le ressourcement de séniors. En plus de ces atouts naturels favorables au séjour de séniors, la ville dispose également d’espaces d’accueil pour les personnes âgées.

Des centres spécialisés dans les soins et l’accompagnement des séniors sont présents dans de nombreuses villes françaises comme à Nantes. Dans cette ville se trouvent, le centre Girandière et le centre Domitys les Nautiles qui sont des références en la matière. 

Nantes : une ville aux nombreuses commodités propices au séjour de séniors

À Nantes, les séniors peuvent se retrouver entre eux dans divers creusets d’échanges et de loisirs. Ces espaces aménagés pour les séniors leur offrent une opportunité pour établir de nouvelles rencontres. Ils se mettent ainsi à l’abri de la solitude et de l’isolement.  Dans les résidences pour séniors à Nantes, les personnes du troisième âge peuvent effectuer des activités sportives adaptées à leur âge. Ils ont entre autres, la possibilité de s’adonner à des jeux de société, de faire de la lecture à la bibliothèque ou participer à des parties de pétanque.

Ces programmes d’activités permettent de stimuler les capacités physiques, mentales, sensorielles des séniors. La plupart des centres d’accueil pour personnes âgées se retrouvent au centre-ville de Nantes ou dans les quartiers rénovés. Ces centres sont habituellement entourés de commodités urbaines. Les pensionnaires qui sont encore autonomes peuvent sortir effectuer leurs courses. Pour ce faire, le sénior peut emprunter des moyens de transport tels que les bus, les vélos.

À Nantes, les résidences pour séniors sont de type studio, T1 , T2 ou T3. Ces appartements possèdent un espace pour des séjours sur de longues durées. Les installations ménagères des appartements sont simples et modernes. Les cuisines sont équipées de réfrigérateur, de micro-ondes et de four. Les chambres sont bien aménagées et les salles de bain disposent de supports et remparts.

La santé des seniors est habituellement fragile. De ce fait, ils ont besoin de soins et d’attention pour bien passer cette étape de leur vie. Les établissements pour seniors proposent des services de soins et d’hébergement pour les personnes âgées. À Nantes, le centre Girandière et celui de Domitys les Nautiles sont entre autres des structures qui offrent ce genre de prestations. 

Services pour séniors à Nantes : les centres Girandière et Domitys les Nautiles

Le centre Girandière est implanté dans le quartier Chantenay et propose divers services à l’endroit des séniors . Le centre dispose d’un personnel rompu dans l’assistance et l’accompagnement aux personnes âgées. Par ailleurs, ce lieu est bien sécurisé. Le centre est construit dans un environnement apaisé propice au repos des séniors. 

Le centre Domitys les Nautiles a été aménagé au 4 Avenue Anne Cazeneuve 44 000 à Nantes. Cet établissement accueille trois catégories de séniors composés de séniors valides, de ceux autonomes et de ceux en perte d’autonomie. Ce centre dispose de 125 appartements pour des séjours temporaires ou pour des séjours permanents. Des activités et des ateliers de loisirs sont organisés à l’endroit des pensionnaires de ce centre. 

Services pour séniors à Nantes : le centre Castalies et les jardins d’Arcadie

Le centre Castalies de Nantes se retrouve au 158 rue du Général Buat. Cet établissement est destiné aux séniors autonomes qui ne nécessitent pas de suivi quotidien. Ce centre offre des appartements sécurisés pour les sexagénaires. Ils y retrouvent tout le confort en vue de passer d’agréables moments de séjour. 

Les jardins d’Arcadie sont situés au 130 Rue Paul Bellamy. Il accueille des séniors indépendants et autonomes qui proviennent de différentes villes françaises. À l’instar du centre Castalies. Cet espace assure confort et sécurité aux personnes âgées. Par ailleurs, tous les résidents sont tenus à une obligation de vaccination. Cette précaution garantit la sécurité sanitaire de tous les pensionnaires. En dehors de ces points positifs à l’actif du centre, de nombreuses activités sont organisées dans ce lieu en vue de stimuler la mémoire des séniors. Ils assistent de manière fréquente à des concerts privés. Aux jardins d’Arcadie, les séniors recouvrent une nouvelle jeunesse. 

La vieillesse est une étape inévitable de la vie. Quand c’est le tour de nos proches et de nos parents, il est de notre devoir de les assister comme il se doit. Les séniors représentent une catégorie de personnes assez fragiles. De ce fait, ils ont besoin de soins et d’attention pour bien passer cette étape de leur vie. Pour parvenir à cet objectif, plusieurs options existent notamment celle des centres d’hébergement et de soins pour les seniors. 

Livraison de repas pour séniors ou retraités

Avec l’âge qui avance, les séniors perdent de leur autonomie physique et certains ne sont plus à même de se préparer des repas. D’autres vivent dans l’isolement et ne sont plus animées par la motivation de faire de la cuisine. En raison de cette situation que traversent bon nombre de séniors, des services de portage de repas à domicile ont vu le jour. Les municipalités ont même prévu des aides financières pour accompagner les séniors en perte d’autonomie dans ce sens.

Comment fonctionne le portage de repas à domicile pour séniors ?

Différentes formules sont proposées par les prestataires. Les séniors peuvent choisir la fréquence à laquelle ils souhaitent se faire livrer des repas chaque semaine. Vous pouvez donc choisir une livraison quotidienne ou uniquement certains jours de la semaine.  Les menus sont présentés à l’avance et tiennent du régime alimentaire des bénéficiaires. Les repas sont livrés habituellement en barquette protégée qui facilite le réchauffage aux micro-ondes. Certains livreurs peuvent aider les seniors à ranger les repas livrés dans leurs cuisines ou dans leurs réfrigérateurs. Les commandes du week-end sont livrées le vendredi.

Les plats sont composés habituellement d’une entrée, d’une résistance suivie d’un dessert. 

Séniors : quels sont les avantages du portage de repas à domicile ?

Le fait de se faire livrer à domicile donne l’assurance que le sénior s’alimente régulièrement. D’un autre point de vue, les livraisons de repas à domicile permettent au sénior de recevoir de la visite et de rompre un tant soit peu leur solitude et isolement. Le temps d’une livraison peut être un moment d’échange et de communication avec le livreur même si cela n’est que de courte durée. Le livreur constitue un moyen d’alerte pour les proches du sénior puisqu’il a l’opportunité de le visiter régulièrement.

L’abonnement à un service de portage de repas permet aux séniors de disposer de manière fréquente d’une alimentation saine et qui cadre avec les exigences de leur régime alimentaire. Certains séniors diabétiques à titre d’exemple ne savent pas toujours comment composer et respecter leur régime alimentaire. Lors de la souscription à un service, il leur suffit d’indiquer leur état de santé et leur régime alimentaire. Les repas qui leur seront livrés tiendront systématiquement compte de leur exigence alimentaire. C’est donc une charge mentale de moins pour les seniors ayant un régime alimentaire particulier.

Certains services d’aide à domicile qui proposent le portage de repas offrent également des services d’entretien de l’habitat des séniors. Ces prestations sont variées et peuvent porter sur le nettoyage des toilettes et le rangement de la cuisine. 

Portage de repas : quelles sont les aides financières des séniors 

Une aide au niveau de chaque département est prévue pour les séniors en impossibilité de faire la cuisine. La demande se fait auprès de votre mairie ou au Centre Communal d’Action Sociale de votre ville. Pour en bénéficier, le sénior doit remplir certaines conditions. On peut citer entre autres que :

  • celui-ci doit-être âgé au moins de 65 ans ou de 60 ans en cas d’inaptitude physique reconnue,
  • le sénior doit éprouver manifestement des difficultés à effectuer la cuisine,
  • son revenu mensuel doit être inférieur à 906,81 euros s’il est célibataire et 1 407,82 euros s’il vit en couple,
  • celui-ci ne doit pas déjà percevoir l’Allocation Personnalisée à l’Autonomie (A.P.A.).

Dans l’impossibilité d’obtenir cette aide de votre département, vous pouvez vous orienter vers votre caisse de retraite. 

Les séniors qui font appel à des fournisseurs privés pour la livraison de repas bénéficient d’un abattement fiscal. Celui-ci est de 50 % des dépenses menées pour le portage de repas.

Les bénéficiaires de l’A.P.A. peuvent financer avec cette aide une partie des coûts des services de portage de repas à domicile.

Comment bien choisir son service de portage de repas à domicile ?

Préférez les prestataires qui livrent des repas dont les ingrédients sont frais. Si vous avez des allergies ou un régime alimentaire, optez pour les services qui proposent des menus personnalisés. Certains fournisseurs de repas travaillent avec des diététiciens et mettent un accent particulier sur la composition des repas. Si vous avez des exigences d’ordre sanitaire, vous devez donc veiller à choisir un fournisseur qui pourra tenir compte de vos contraintes alimentaires. Portez votre préférence sur les prestataires qui s’enquièrent de vos besoins et de votre degré de satisfaction.

Combien coûte un service de portage de repas à domicile ?

Les coûts afférents au service de livraison de repas à domicile varient d’un prestataire à un autre. Pour une structure privée de livraison, prévoyez entre 10 et 12 euros. Les organismes publics proposent des tarifs qui tiennent compte des revenus du demandeur. 

Foyer restaurant pour séniors : une autre forme de prise en charge de repas 

À défaut de pouvoir se faire livrer à domicile, certaines municipalités proposent des foyers de restaurants pour séniors. Ces lieux sont indiqués pour les séniors qui peuvent encore se déplacer.  Cette formule représente aussi une façon de lutter contre l’isolement des séniors. 

Trouver rapidement un médecin : mode d’emploi pour séniors

Les séniors sont des personnes sensibles. Leur bien-être et leur santé méritent un suivi régulier. C’est le rôle des médecins pour séniors. Pour en trouver un, plusieurs solutions s’offrent à vous. D’abord, vous avez la possibilité de vous rapprocher des centres spécialisés pour les soins aux séniors. Ceux-ci sont installés dans plusieurs régions. Dans ces centres de santé, les séniors bénéficient des soins de qualité à des coûts abordables. Cette solution est très efficace lorsqu’on recherche à obtenir des clarifications sur des symptômes qui semblent peu ordinaires. Par ailleurs, il est également possible de se rapprocher des associations de médecins pour personnes âgées. C’est un regroupement de professionnels de la santé spécialisés dans l’administration de soins pour les séniors. Avec eux, vous avez la garantie d’avoir gain de cause. De même, vous obtiendrez plus facilement des solutions si vous avez des préoccupations particulières. 

Trouver un médecin pour séniors : la télémédecine 

Si vous avez des difficultés à trouver un médecin pour une personne âgée, la télémédecine est un recours de choix. Elle est l’ensemble des pratiques médicales mises en œuvre par les moyens technologiques Cette solution présente de multiples avantages. Elle sert à réduire la difficulté d’accès aux soins. Puisque toutes les régions ne sont pas dotées de centre de santé. La télémédecine diminue les tracasseries qu’occasionne le déplacement des séniors vers les lieux de soin. La télémédecine offre également la possibilité de se faire délivrer une ordonnance rapidement par un médecin sans vous déplacer vers lui. Les commodités qu’offre la télémédecine viennent donc faciliter la prise en charge médicale des séniors.

Trouver un médecin pour séniors : l’hospitalisation à domicile 

L’hospitalisation à domicile est également une option de soins pour les séniors. Elle se fait uniquement lorsque l’état de santé du sénior l’exige. En d’autres termes, l’hospitalisation à domicile s’obtient sur présentation d’une prescription médicale. Dans la plupart des cas, les soins à domicile sont de type palliatif. Cependant, lorsque l’état de santé du sénior requiert la pose de pansements, il est conseillé de l’hospitaliser à domicile. L’hospitalisation à domicile peut se faire aussi après des chirurgies, des chimiothérapies, de la rééducation ou encore des soins palliatifs aux douleurs. 

Combien coûtent les soins à domicile pour séniors ?

Le coût des soins sanitaires pour séniors varie en fonction de la complexité des tâches à accomplir. Mais de manière globale, pour les séniors âgés entre 65 et 75 ans, il faut prévoir approximativement 600 euros par mois. En revanche, pour ceux âgés entre 75 et 85 ans, prévoyez au moins 1900 euros mensuellement. 

Quelles sont pathologies fréquentes chez les seniors

L’âge et le vieillissement font apparaître chez les personnes âgées un certain nombre de problèmes de santé. Certains de ces problèmes ne sont pas exclusivement liés au troisième âge. Ils peuvent également apparaître chez des personnes plus jeunes. Tout compte fait, leurs apparitions sont grandement favorisées par l’avancée de l’âge.

Les cancers font partie de ces pathologies. Les plus fréquents chez nos séniors sont les cancers colorectaux, du sein, de la prostate et de la peau. Nous avons aussi les maladies mentales comme la maladie de Parkinson et la maladie d’Alzheimer qui sont des maladies neurodégénératives touchant en grande partie les personnes âgées. Les séniors souffrent aussi souvent d’ostéoporose, d’arthrose, de polyarthrite rhumatoïde qui sont des maladies qui affectent les os et articulations. 

Le vieillissement peut favoriser également le développement de maladie cardiovasculaire ainsi que le diabète. La sénescence entraîne non seulement des maladies auditives mais aussi visuelles comme la cataracte, le glaucome, etc.

Ennuis de santé chez un senior : quand faut-il faire appel à un médecin ?

Dans la plupart des cas, il est conseillé à une personne malade de faire appel à son médecin. Lorsque le sénior commence à ressentir un inconfort inhabituel, même bénin, prévenez au plus vite son médecin. Ne vous substituez pas à celui-ci. 

Lorsque certaines maladies ont été déjà diagnostiquées, l’apparition d’autres symptômes que ceux déjà connus doit conduire à l’appel du médecin.

De même, l’aggravation des symptômes de la maladie dont souffre le sénior doit pousser à appeler son médecin.

Soins de seniors : quel personnel de santé est-il indiqué ? 

Différents membres du corps médical peuvent intervenir pour soulager ou traiter les affections d’un sénior. 

Le médecin généraliste est le premier à contacter. Habituellement, ils sont les médecins de famille et ont une connaissance parfaite de chaque membre. Il est le plus à même à apporter les soins nécessaires ou à orienter le sénior vers un autre spécialiste.

Le gériatre est le spécialiste des personnes âgées. Il intervient non seulement dans la prévention, mais aussi dans le traitement de tous les maladies et handicaps liés au vieillissement.

Les infirmières, les ergothérapeutes, les aides et auxiliaires de vie sont également indiqués pour les soins à domicile aux séniors. Pour des besoins plus spécifiques, les kinésithérapeutes et le psychomotricien peuvent entrer en jeu.

Trouver une maison de retraite médicalisée

Les maisons de retraite médicalisées accueillent les séniors en perte d’autonomie. L’admission en maison de retraite médicalisée se fait en suivant un certain nombre de procédures. En amont il faudra prendre cette décision et procéder au choix convenable d’établissement d’accueil. En aval, vous devez avoir à l’esprit que l’hébergement et les soins nécessitent des frais que vous devez prévoir. 

Comment fonctionne une maison de retraite médicalisée ? 

Les maisons de retraite sont des lieux conçus spécialement pour les séniors en perte d’autonomie. Ces centres disposent des infrastructures adaptées aux besoins des résidents. Dans les maisons de retraite médicalisées, chaque sénior dispose de sa chambre. Les appartements sont très bien équipés en vue de garantir le confort et le bien-être aux résidents. En vue de mieux accompagner les résidents, diverses prestations sont proposées par les maisons de retraite. Il s’agit entre autres, de la restauration, de l’entretien, des animations et du blanchissage. Les maisons de retraite établissent et entretiennent un lien convivial de communication avec les familles des séniors. 

Chaque maison de retraite médicalisée se dote d’un personnel soignant qualifié et pluridisciplinaire composé de spécialistes issus de plusieurs domaines. Ce personnel comporte entre autres des infirmières, des médecins, des psychologues, et des aides-soignantes. Avec tous ces professionnels, les séniors bénéficient d’une prise en charge sanitaire adéquate. 

À part le corps sanitaire, dans les maisons de retraite, il est possible de retrouver des unités spécialisées. Celles-ci ont pour mission d’intervenir dans des situations qui dépassent les compétences du personnel soignant. Ces unités paramédicales opèrent également en cohésion avec le personnel médical. À titre d’exemple, une unité spécialisée peut intervenir pour offrir une surveillance permanente à des séniors jugés très fragiles. Les maisons de retraite ne ménagent pas leur effort en vue de toujours assurer la diversité de services. 

Admission en maison de retraite médicalisée : quelles démarches suivre ?

Pour être admis dans une maison de retraite médicalisée, quelques procédures sont à suivre. 

En premier lieu, le dossier médical du sénior doit être à jour. Avant de prendre une décision d’admission en maison de retraite médicalisée, celle-ci exige une évaluation sanitaire. Elle permet d’avoir une idée bien précise de votre état de santé en vue de prévoir les soins nécessaires. À cet effet, un formulaire doit être rempli et validé par un médecin qualifié. 

En deuxième lieu, le sénior doit fournir des informations sur sa situation familiale, ses revenus, etc. 

Après cette étape, vous aurez à fournir les pièces qui composeront le dossier officiel. Il s’agit : 

  • d’une pièce d’identité, 
  • d’un certificat de sécurité sociale,
  • d’une copie de la mutuelle ou d’assurance,
  • des pièces justificatives des revenus et des ressources. 

L’étape du dépôt de dossier est celle qui précède l’accession. Elle constitue en effet, une sorte de demande officielle adressée à la maison de retraite.  Veillez à ce que tous ces éléments soient réunis pour plus de célérité dans l’étude rapide de votre dossier. 

Admission en maison de retraite médicalisée : à qui incombe la décision ?

La décision d’envoi d’une personne âgée en maison de retraite médicalisée est prise en fonction de sa santé physique et mentale. Elle peut être prise par la personne concernée elle-même, par l’un de ses enfants ou parents proches ou par son tuteur (en cas de placement sous régime juridique). 

Quelles que puissent être les circonstances, il est indispensable d’établir un certificat médical (généralement délivré par le médecin traitant). Ce document attestera l’incapacité à vivre seul et de la perte d’autonomie du sénior. Le consentement de la personne âgée reste cependant indispensable et ne peut être remis en cause que par un juge. Cette remise en cause est faite suite à des examens qui devront révéler la réelle incapacité du sénior à vivre seul et à prendre des décisions par lui-même.

Choix d’une maison de retraite médicalisée : quels sont les critères à suivre ?

Le choix de la maison de retraite médicalisée doit se baser sur certains critères, que sont :

  • la localisation de la maison de retraite pour faciliter les visites,
  • les services proposés par la maison,
  • les horaires et jours de visites,
  • les activités ludiques, sportives, etc. organisées,
  • l’organisation des soins en journée et pendant la nuit,
  • les tarifs proposés.

En ce qui concerne le tarif, assurez-vous qu’il soit à la portée de votre budget.

Quels sont les tarifs d’une maison de retraite médicalisée ?

Le tarif d’une maison de retraite médicalisée est la plupart du temps comporte trois volets.

Le premier volet est celui de l’hôtellerie (11 616 €/an en moyenne). Il est pris en charge par le résident ou sa famille. Pour s’en acquitter, on peut aussi faire appel à des aides.

Le deuxième volet concerne les soins dispensés (11 844 €/an en moyenne). Il est pris en charge par l’assurance maladie.

Le dernier volet est afférent à la perte d’autonomie (11 245 €/an en moyenne). Il est partiellement couvert par l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (A.P.A.).

Ces trois composantes rassemblées donnent 34 707 €/an en moyenne. Toutefois, diverses aides et accompagnement peuvent venir réduire de moitié ce montant.

Travailler en maison de retraite

Deux possibilités sont envisageables pour une prise en charge des personnes du troisième âge qui deviennent dépendantes.  La première option est la fourniture de soins et d’ assistance à domicile. La seconde formule consiste en son admission dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (E.H.P.A.D.). Le travail du personnel de ces centres d’accueil présente un certain nombre d’avantages. Toutefois les professions exercées en maison de retraite ne sont pas exemptes de pénibilité.  Ces contraintes requièrent de disposer ou de développer certaines aptitudes.

Quels sont les avantages à faire carrière dans les métiers de maison de retraite ?

Le secteur des soins aux séniors est en plein essor et le restera pour longtemps. Au fil des années, la société compte de plus en plus de personnes du troisième âge. Choisir un métier de maison de retraite revient à s’assurer une stabilité professionnelle pour l’avenir. La demande en compétences et personnel d’E.H.P.A.D sera toujours présente et forte puisque la population vieillit en grande partie.

Travailler dans une maison de retraite vous fera retrouver une nouvelle famille. Habituellement vous passerez une grande partie de votre temps de la journée avec vos collègues et les résidents. Travailler dans une maison de retraite vous fera accomplir une mission humanitaire.  Rendre joyeux l’autre, lui apporter de la compagnie et de l’écoute est un acte avant tout divin et humanitaire. 

Par ailleurs, les horaires de travail dans une maison de retraite sont flexibles. Vous avez la latitude d’organiser votre emploi du temps comme bon vous semble.

Quelles sont les professions exercées en maison de retraite ?

Au nombre des métiers exercés en maison de retraite, on retrouve celui d’infirmier d’État. Il est chargé de fournir des soins tels que les prises de tension, les pansements ou les injections. Le diplôme d’infirmier d’État est obtenu après 3 ans de formation dans un institut de soins infirmiers. L’accès à cette formation se fait habituellement sur concours après le baccalauréat.

L’aide-soignant assiste les résidents en perte d’autonomie dans leur besoin quotidien. Il travaille sous la responsabilité de l’infirmier. Le diplôme d’aide-soignant s’obtient au bout d’une année de formation dans un institut d’aide-soignant.

L’aidant médico-psychologique assiste les personnes âgées atteintes de déficiences mentales à l’instar de la maladie d’Alzheimer.  Il apporte une aide à la stimulation, à l’éveil et à la communication des résidents. Le diplôme d’aide médico-psychologique peut être obtenu sans le baccalauréat après une durée de formation qui varie d’un à deux ans. 

L’agent de service hospitalier intervient dans l’entretien des infrastructures hospitalières qui accueillent les séniors. Il veille donc à ce que le cadre d’hébergement soit confortable pour le résident. Aucun diplôme officiel n’existe pour cette fonction en E.H.P.A.D.

L’auxiliaire de vie sociale accompagne les personnes dépendantes dans leurs actes quotidiens en E.H.P.A.D. Au nombre de ces besoins, on peut citer l’habillement, les toilettes, les loisirs et dès fois le simple changement de position. Dans ce sens, l’auxiliaire contribue à la vie sociale du sénior. Le diplôme d’auxiliaire de vie sociale est obtenu à l’issue d’une année de formation. En 2016, un diplôme a été instauré pour fusionner le diplôme aide médico-psychologique et celui d’auxiliaire de vie sociale.

Des métiers du corps paramédical sont également présents et utiles en E.H.P.A.D. Au nombre de ceux-ci on peut citer entre autres, les kinésithérapeutes, les psychomotriciens et les orthophonistes.  Un médecin se charge de la supervision de toutes les activités de soins prodigués dans un E.H.P.A.D.

Quelles sont les aptitudes requises pour exercer un métier de maison de retraite ?

Le travail dans une maison de retraite nécessite d’avoir un certain nombre d’états d’esprit et de développer certains traits de caractère.  Assister et accompagner les séniors nécessite d’avoir un esprit d’écoute, de la patience, du respect et de la compassion. Vous devez avoir un sens relationnel élevé. Dans certaines éventualités, vous devriez vous intéresser à la gestion de la fin de vie. Cela vous permettra de ne pas vous sentir dérouté face à un décès d’un sénior. 

Assister des personnes qui sont fragiles du point de vue physique et psychologique peut constituer un vrai challenge. À ce titre, vous devez avoir un excellent équilibre psychologique au préalable avant d’embrasser une carrière de métier en maison de retraite. 

Métier de maison de retraite : combien gagne-t-on ?

Prenez l’exemple d’un auxiliaire de vie. Son revenu minimum brut mensuel est de 1 520 euros pour un emploi du temps hebdomadaire de 35 heures. Un auxiliaire de vie en fin de carrière dans le public perçoit environ 1 700 euros bruts. Dans le privé, ce montant est de 2 000 euros.  En complément du salaire, d’autres revenus additionnels sont perçus par les auxiliaires de vie qui travaillent les week-ends et jours fériés.

Travailler en maison de retraite. est-il pénible ?

Exercer en E.H.P.A.D. peut-être pénible si les locaux n’ont pas été bien aménagés. À titre d’exemple, la présence d’escaliers peut entraver le déplacement et la manutention des séniors en perte d’autonomie. Des portes trop étroites peuvent être de même sources de difficultés de mobilité des résidents.

À ces considérations liées aux infrastructures s’ajoute le poids psychologique lié aux risques d‘agression verbale et physique. Dès fois, la gestion du décès d’un sénior peut désemparer l’auxiliaire de vie sociale s’il n’en était pas préparé psychologiquement. 

Comment choisir un cercueil, quels sont les coûts ?

Le cercueil est un élément important, quel que soit le mode funéraire choisi. Si le défunt lui-même n’avait pas fait son choix de son vivant, il revient à sa famille ou la personne chargée de ces obsèques de le faire. Il faudra ainsi bien la choisir en fonction des goûts du défunt ou de ses proches puisqu’il s’agit là de la dernière image qu’il renvoie. Ce choix n’est pas toujours facile à faire puisque la douleur d’avoir perdu un être cher persiste. Découvrez les critères de choix et les coûts d’un cercueil.      . 

Pourquoi choisir un cercueil ?

Le cercueil est une obligation légale. Qu’il s’agisse de la crémation ou de l’inhumation, la législation française exige que la dépouille soit installée dans un cercueil. Cette décision est prise pour des raisons de santé, d’environnement, d’hygiène publique et pour aussi faciliter le transport à sa dernière demeure du défunt. En fonction des conditions de décès du défunt, des dispositifs doivent être pris. 

Les réglementations légales qui encadrent le cercueil

Le cercueil choisi doit présenter certaines caractéristiques définies par l’arrêté du 20 décembre 2018, l’article R. 2213-25 du code général des collectivités territoriales et le décret numéro 2018 – 966. Si le rite funéraire choisi est la crémation, la dépouille doit être installée dans un cercueil. De 18 mm d’épaisseur, biodégradable et combustible en 90 minutes au plus. De même, pour l’inhumation, le cercueil doit avoir une épaisseur de 22 mm et disposer d’une cuvette étanche, biodégradable, résistante et des dispositions doivent également être prises si le défunt était atteint d’une maladie contagieuse qui lui a pris la vie. Il doit être hermétique dans ce cas. Ceci est valable si le corps a duré plus de 6 jours après le décès ou si le préfet l’exige.

Les critères à considérer dans le choix d’un cercueil

Le choix du cercueil doit être fait selon certains critères bien précis : le type de funérailles (Inhumation ou crémation) ainsi que quelques aspects du cercueil (forme, matériaux, accessoires et ornements).

Les différentes formes de cercueil

On distingue 4 formes de cercueil : le tombeau, le parisien, le Lyonnais et l’américain. Le tombeau est la forme de cercueil la plus célèbre en France. Elle a une forme de losange, compte six côtés avec un couvercle rehaussé.

La forme parisienne est un losange classique de 6 cotées avec un couvercle plat. Cette catégorie comporte d’ailleurs les cercueils les moins coûteux.

 Le Lyonnais est encore appelé cercueil trapézoïdal ou lorrain. C’est une forme rectangulaire légèrement évasée du côté de la tête avec un couvercle légèrement surélevé. Il est très rarement utilisé en France.

 L’Américain ou le coffre est presque inutilisé en France à cause de sa structure. La législation française exige que le cercueil soit fermé tout au long des obsèques, ce qui ne peut être le cas pour une telle forme. En réalité, il possède une forme rectangulaire au couvercle bombé et fixé à une des longueurs. On pourrait donc voir une partie du corps du défunt, ce qui n’est pas toléré en France.

Les matériaux de fabrication

Quatre matériaux sont utilisés pour la conception du cercueil : le bois massif, le carton, les panneaux de particules ou de fibres.

Le bois est le matériau le plus répandu pour la fabrication du cercueil. Les modèles les plus résistants sont faits à partir de chêne et d’orme, moyennement résistant en hêtre et les moins résistants en peuplier ou en pin.

Le carton, très économique, est souvent utilisé pour la crémation. Elle est rarement utilisée en raison de sa qualité et de sa valeur très petite. Personne n’a envie de mettre un proche décédé dans une boîte en carton.

Les panneaux de particules ou les matières agglomérées sont une matière très légère. Elle est idéale pour une crémation.

Les panneaux de fibre sont obtenus à la suite d’une pression thermique exercée sur les fibres lignocellulosiques.

Les accessoires et ornements

Les accessoires et les ornements sont faits pour personnaliser le cercueil. Il s’agit des capitons, des emblèmes religieux, des poignées, des plaques informatives. Les poignées peuvent être fabriquées suivant différents modèles et doivent être au nombre de 4. Les emblèmes religieux, eux, dépendent de la religion du défunt. Les capitons font référence aux tissus qui ornent l’intérieur du cercueil. Les couleurs et les motifs sont nombreux.

Le type de funérailles

Le type de funérailles est la première chose à prendre en compte lors du choix du cercueil. Pour une inhumation, un cercueil en bois équipé de poignées en métal est judicieux. Privilégiez le chêne, l’acacia et l’orme pour l’essence. Ceux-ci résistent plus face à l’humidité. Il est cependant inutile de prendre un cercueil résistant pour une crémation puisqu’il sera incinéré et réduit en cendre de toute façon. Il est préférable d’opter pour un cercueil en matière agglomérée, en pin ou même en carton.

Le coût du cercueil

Le prix du cercueil dépend de la forme, du matériau de conception, des accessoires et des ornements. Les cercueils destinés à l’inhumation peuvent coûter entre 1500 € et 3000 €. Ce prix peut toutefois dépasser et atteindre plus de 8000 € en fonction des personnalisations. Ceux destinés à la crémation coûtent généralement entre 200 € et 1000 €.

Vous savez tout maintenant !

Les services gratuits pour les retraités

Après plusieurs années de travail, une personne arrivée à un certain âge peut prendre une retraite. Des dispositions sont prises par le service public afin de faciliter la vie de ces seniors.

Aussi, ils bénéficieront de quelques avantages comme des réductions, des prestations gratuites auprès de certaines entités, etc. D’autres proposent une réduction en fonction du service sollicité.

Toutefois, ces gens du troisième âge ne peuvent jouir de ces privilèges qu’à une seule condition : faire une demande en bonne et due forme. De plus, ils devront suivre l’avancement de la demande. *

Les réductions auprès de nombreux établissements. Les personnes âgées, notamment celles qui ont atteint la cinquantaine ont accès à des tarifs réduits dans plusieurs organismes et établissements.

Certains papiers doivent cependant être fournis avant de pouvoir bénéficier de ces droits.

Depuis la suppression de la gratuité du transport, les organismes publics comme la RATP ou les régies de transport ont décidé d’accorder à ces seniors une réduction concernant les moyens de transport urbain.

L’on peut citer les cartes « Émeraude » ou « Améthyste » qui permettent à ces retraités de voyager gratuitement ou à tarif réduit.

Il y a également les cartes seniors de la SNCF qui sont attribuées aux personnes de plus de 60 ans et leur offre la possibilité de voyager en train à demi-tarif.

Les agences de location de voiture ont-elles aussi permis aux seniors de bénéficier d’un tarif spécial, cela en achetant une carte comme « le club senior ». Étant donné que ces personnes ont le droit de s’amuser, musée, salle de cinéma, centre de loisirs et théâtre leur proposent aussi des prix préférentiels, mais elles doivent se munir d’une carte d’identité. La réduction ou exonération d’impôt pour les seniors

L’État, compte tenu de la situation de ces retraités, leur accorde une exonération ou un abattement sur les différents impôts qu’ils doivent payer.

Les seniors de plus de 65 ans ont par exemple droit à un abattement concernant l’impôt sur le revenu qui sera calculé suivant les revenus déclarés.

Les impôts et taxes sur l’habitat pour les personnes disposant d’un revenu faible ou moyen sont aussi sujets à une exonération totale ou partielle, si la personne a plus de 60 ans.

Par ailleurs, les seniors de plus de 65 ans ne paient pas la redevance TV. Les biens immobiliers quant à eux sont soumis à un régime particulier pour les retraités dont l’âge se situe entre 65 et 75 ans.

Une déduction automatique sera appliquée à la taxe foncière sur les résidences principales. Les services santé gratuits pour les retraités.

La réduction ou exonération d’impôt s’applique aussi au niveau santé. En effet, les personnes qui ont recours à une assistance médicale à domicile ou aide aux diverses tâches ménagères jouissent d’une réduction de 50 % sur d’impôts sur les frais.

Vu que les seniors sont plus fragiles et exposés à divers risques de maladie, ils ont droit à un rappel vaccinal gratuit. Ils peuvent même avoir accès à une aide financière de la part de l’État ou d’un organisme indépendant pour ses soins, son hospitalisation ou d’autres services concernant le domaine de la santé.

Certaines régions ont doté les personnes âgées de pass senior pour qu’elles puissent accéder gratuitement à certains établissements ou bénéficier de privilèges auprès des centres de santé publique ou privée. Quelques réseaux de télécommunication ont récemment lancé des applications gratuites visant à aider les seniors comme Algonis.

Ces personnes peuvent ainsi lancer via un téléphone cellulaire un appel SOS ou un message à une opératrice s’il y a une urgence médicale.

Des plateformes d’information gratuites sont aussi disponibles sur internet pour aider ces gens à localiser un endroit précis, se renseigner sur la disponibilité d’un produit, etc.

Trouver une aide pour les sorties retraités, mode d’emploi

Trouver une aide pour les sorties retraités, mode d’emploi. Après plusieurs années de labeur, les retraités s’immergent dans une autre vie. La plupart de ces personnes en retraite souhaitent entretenir une relation de partage, d’échange et de rencontre sur le long terme pour prévenir l’isolement et l’inactivité.

Heureusement nombreux organismes, associations locales et fédérations départementales s’intéressent à eux afin de leur permettre de vivre des moments de détente et de convivialité. Ils leur proposent des aides pour les sorties culturelles, artistiques et ludiques. Pour garantir un bien-être total pendant la retraite, les sorties et les activités avec les personnes de même âge et dans la même situation sont indispensables.

Mais, avec seulement quelques euros d’allocation de retraite par mois, c’est difficile de s’accorder cette vie sociale active. Pour trouver un moyen de vivre son rêve une fois retraité, il est possible de demander de l’aide financière auprès des caisses de retraite. Ces subventions sont souvent dédiées aux retraités du régime général de la Sécurité sociale ou de certains autres régimes dans le but de donner du sens à ce nouveau temps disponible.

Il suffit de déposer une demande d’aide au nom d’une association pour en bénéficier. L’envoi d’une demande de financement auprès des fédérations départementales est également recommandé. Nombreuses d’entre elles offrent aux seniors l’opportunité de s’ouvrir à des horizons plus variés et organisent tout au long de l’année des sorties.

Elles débloquent chaque année un fond pour financer ces activités. Certaines associations soutiennent, par ailleurs, ces activités qui visent à améliorer le mode de vie des seniors et des retraités. Elles pourront offrir directement une somme pour financer les sorties des retraités ou organisent une activité à but lucratif pour collecter des fonds : spectacles, jeux, tirages, tournois… Puis, les fonds collectés seront offerts à l’association cible.

L’adhésion à une association spécialisée dans l’organisation des sorties et des voyages pour les retraités comme CAS (Comité d’Action Sociale) se révèle également comme une solution rapide et sûre. Les sorties loisirs et les grands voyages sont réservés aux retraités adhérents, voire même à leur conjoint ou concubin. En collaboration avec la Commission Retraités, le CAS a déjà aidé des milliers de retraités.

Pour y adhérer, il suffit de s’inscrire en complétant un bulletin de réservation à déposer auprès du secrétariat du comité. Il participe aux dépenses partielles liées à l’organisation des sorties selon le quotient CAS. Concernant les simples sorties en ville des retraités pour aller à la bibliothèque, au musée, au théâtre ou encore au spectacle, certains organismes tels que les centres de prévention Bien Vieillir Agric-Arrco offrent des prestations comme le service « Sortir Plus ».

Ce dernier permet de faciliter les sorties des personnes âgées afin qu’elles puissent entretenir un lien social plus épanoui. Cette prestation est dédiée aux personnes plus de 80 ans. Elle se présente sous forme de financement par chéquier attribué par les caisses de retraite complémentaire.

Chaque personne âgée pourra profiter de 3 chéquiers par an pour payer leurs frais de déplacement. L’aide peut également se faire sous forme d’accompagnement à pied ou en voiture.

Les services pour les senior à Marseille

Comme toutes les villes françaises, Marseille possède un taux de vieillissement de la population assez élevé.

Pour faciliter la vie de ses habitants un peu spéciaux, les entités compétentes disposent de nombreux services qui privilégient les personnes de plus de 60 ans. L’on peut citer l’initiative de la commune consistant à venir en aide aux personnes âgées en mettant à disposition un service « Allô Mairie ». Privilégier le bien-être et le confort des seniors est devenu une préoccupation primaire pour la ville de Marseille.

Centre de soin, maison de retraite, loisirs divers sont les quelques avantages que peuvent jouir nos aînés élisant domicile dans cette grande ville du 13. Zoom sur les services pour personnes âgées disponibles à Marseille. Ne pas laisser les personnes âgées démunies ! C’est en quelque sorte la devise du Centre. Communal d’Action Social ou CCAS de Marseille pour aider les Marseillais de troisième âge.

Grâce à un programme d’accompagnement que la commune promeut, tous les sexagénaires doivent avoir un toit au-dessus de leur tête. Cet organisme s’occupe principalement des placements en centre d’accueil et du service à la personne tel que les aides aux déplacements des ainés afin qu’ils puissent mieux s’intégrer dans la ville.

Il propose aussi les soins à domicile pour les seniors qui ont des problèmes de santé (handicap, maladie due à la vieillesse, maladie chronique, etc.) en facilitant les démarches relatives à l’obtention de la prise en charge auprès des assurances.

Depuis quelques années la ville de Marseille a lancé ce qu’on appelle la restauration à domicile pour personnes âgées ou à mobilité réduite. Étant donné que cette catégorie de personne peine parfois à cuisiner, la commune marseillaise a jugé bon de subvenir à leur besoin en nourriture. Ils bénéficieront ainsi d’un repas complet et adapté à leur état.

En outre, le CCAS dispose de plusieurs personnes qualifiées à même d’effectuer les tâches ménagères auprès des personnes âgées à prix raisonnable. Marseille dispose également de nombreux établissements médicaux pouvant accueillir les personnes âgées en cas de maladie. On sait tous que la santé se fragilise quand on prend de l’âge, un centre de vaccination est également mis à disposition des seniors pour les rappels vaccinaux.

La ville de Marseille prend soin des anciens ! La preuve, les seniors ont accès à de nombreux services gratuits ou à prix réduit, à part ceux offerts par la commune. L’on peut noter la téléassistance, service d’urgence et adresses utiles, renseignement pour assurance maladie ou caisse d’allocation familiale…

Trouver une aide ménagère pour les retraités, mode d’emploi

Avec les progrès de la médecine, la durée de vie s’est allongée et les personnes âgées sont de plus en plus nombreuses à vouloir vieillir chez elles. Cependant, avec l’âge, une perte d’autonomie plus ou moins importante peut survenir et des solutions doivent donc être trouvées pour que la personne âgée puisse finir ses jours chez elle.

La plus prisée est l’aide à domicile. Ainsi, une auxiliaire de vie aidera la personne âgée dans les tâches qu’elle ne pourra plus accomplir. A ce titre, deux solutions s’offrent à elle :- embaucher une auxiliaire de vie en la cherchant elle-même et en la rémunérant en chèques emplois services universels (CESU)- faire appel à un organisme spécialisé.

L’embauche directe d’une auxiliaire de vie :L’intérêt de ce choix est que la personne âgée peut choisir elle-même la personne qui lui convient et pourra déduire de ses impôts 50 % du coût de cette aide. Cependant, la personne âgée devra faire elle-même toutes les démarches administratives relatives à l’embauche de l’auxiliaire de vie, établir un contrat de travail et respecter les conditions de travail afférentes à la convention collective.

De même, elle devra remplacer l’auxiliaire de vie lors de ses absences, de ses congés légaux et de ses arrêtes de travail. L’embauche par un organisme spécialisé : L’avantage de faire appel à un prestataire de services est double : le prestataire garantit la mise à disposition d’une aide à domicile et son remplacement en cas d’absence et s’occupe de toute la partie administrative du dossier.

Cependant, les besoins doivent être clairement définis pour établir un contrat de travail précis. Pour cela, une équipe de professionnels se rend au domicile de la personne âgée et rédige un plan d’aide, qui indique le niveau de perte d’autonomie, les aides proposées, le montant alloué pour ces aides et la participation financière laissée, éventuellement, à la personne âgée.

Par ailleurs, les prestations facturées sont partiellement prises en charge par l’A.P.A. (Allocation personnalisée d’autonomie). Cette allocation est versée à toute personne âgée de 60 ans et plus, en perte d’autonomie, mais elle varie selon les conditions de ressources. Elle permet de faire face aux dépenses inhérentes à la perte d’autonomie et nécessaires pour le maintien à domicile. Elle est versée par le conseil départemental, auprès de qui il faut en faire la demande.

Elle servira, notamment, à rémunérer l’auxiliaire de vie, à faire face aux dépenses de matériel nécessaire, tel que la téléassistance, aux dépenses de fourniture pour l’hygiène, au portage des repas, aux travaux d’aménagement du logement et aux dépenses de transport. L’allocation personnalisée d’autonomie peut être versée directement au bénéficiaire ou au prestataire de services.

Comment demander l’A.P.A. :La demande doit être faite auprès du président du conseil départemental et doit comporter les documents demandés, à savoir, au choix, la photocopie du livret de famille, de la carte d’identité, du passeport ou d’un extrait d’acte de naissance, la photocopie du dernier avis d’imposition et, le cas échéant, du dernier avis de la taxe foncière sur toutes les propriétés bâties et non bâties et le relevé annuel des assurances-vie, un relevé d’identité bancaire (RIB) et, parfois, un certificat médical.

Le choix du prestataire de service, par rapport à l’embauche directe d’une auxiliaire de vie prend plus de temps, mais offre des garanties incomparables.

Les services pour les senior à Nice

Prendre soin des personnes âgées est devenu une priorité pour toutes les régions de France. Nice, une ville qui fait partie du département des Alpes-Maritimes propose divers services et accompagnements pour les seniors.

À part le revenu accordé aux retraités, les collectivités et organismes niçois mettent à disposition de ses habitants de plus de 60 ans une aide afin de faciliter leur quotidien. Ainsi, ils pourront bénéficier d’une prestation en matière de santé, d’habitat, d’assistance à domicile, etc.

Depuis plusieurs années, la commune niçoise sensibilise tout un chacun à prendre leur responsabilité vis-à-vis des seniors. Grâce à l’intervention d’une entité indépendante, l’on a pu constater une nette amélioration de la vie des personnes âgées dans tous les quartiers. Pour arriver à ce résultat, cette dernière a déployé des ressources matérielles et humaines en vue d’assister nos aînés par exemple dans les démarches administratives telles que la demande d’aide auprès du CCAS.

Mais les services les plus demandés concernent notamment les prestations à domicile comme les soins, la livraison de nourriture, le nettoyage et le repassage. Étant donné que ces petites corvées peuvent affaiblir les seniors, il est préférable de leur apporter un soutien physique pour accomplir toutes ces tâches. Il arrive que ces gens du troisième âge aient besoin d’être admis dans un établissement spécialisé à cause d’une maladie ou de l’âge trop avancé.

Si tel est le cas, Nice propose de trouver un centre de retraite ou un hôpital à même de les accueillir. Pour cela, un service de renseignement et d’information est disponible 24 h/24 pour une assistance complète, avant, pendant et après l’admission. Toutefois, ces services sont payants, mais à moindre coût.

Si la personne ne peut pas assumer les dépenses, la commune de Nice propose une aide financière, à condition que le retraité remplisse les dossiers suivants : demande de Carte d’invalidité, Allocation Personnalisée d’Autonomie, Téléassistance à Domicile et Prestation de compensation de Handicap.

Mais la ville de Nice privilégie surtout les seniors qui ont un quelconque handicap, que ce soit physique ou mental. Pour cela, une aide sociale est accordée aux sexagénaires handicapés. Il s’agit d’un maintien à domicile comprenant un service ménager et la restauration.

Si la personne veut être placée dans un foyer, un organisme comme le CCAS prend en charge la recherche et le placement. Toujours dans le cadre de l’amélioration du niveau de vie et du logement des retraités, des services divers sont alloués aux personnes âgées si elles veulent procéder à une rénovation de logement ou obtenir une carte de libre circulation valable dans toute la ville.

Maison de retraite médicalisée : guide pratique

Parce que tous les seniors n’ont pas le même degré d’autonomie, et parce que certains sont dépendants, des maisons de retraite médicalisées sont là pour les accueillir dans des conditions optimales et répondant à leurs différents besoins.

Ces établissements médicalisés sont le plus souvent nommés Ehpad – soit établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.

Une maison de retraite, d’une manière générale, est une résidence collective qui se veut le lieu d’habitation de personnes dites seniors. Ce type d’établissement comprend une chambre individuelle pour chaque résident et des espaces collectifs comme une salle à manger par exemple, des locaux dédiés au lavage du linge, etc.

De nombreuses maisons de retraite sont médicalisées et reçoivent donc le nom d’Ehpad. Ces dernières ont par conséquent conclu une convention avec le département dans lequel elles se situent et avec l’état.

Il existe différents Ehpad, ceux à caractère public, ceux gérés par des associations, et les Ehpad privés commercials.

Qu’Est-ce qu’un Ehpad exactement ? : Comme son nom l’indique, un Ehpad est un établissement qui dispose de l’habilitation pour accueillir des personnes âgées dépendantes. Actuellement, les Ehpad sont les établissements dédiés à l’accueil des personnes âgées que l’on trouve en plus grand nombre sur le territoire français.

En 2016, on compte au total 6850 maisons de retraite médicalisées, ce qui se traduit par environ 500 000 places d’hébergement.

Parce qu’elles sont médicalisées, ces maisons de retraite ont un personnel soignant qui est présent dans la structure tout au long de la journée et de la nuit. Ce personnel est là pour se charger des soins nécessaires pour chaque personne, selon les besoins personnels de celle-ci.

Cette équipe est coordonnée par un médecin, lequel a notamment pour fonction de former les différentes personnes de l’équipe afin qu’il y ait un parfait suivi de chaque résident, pour une qualité idéale de leurs soins.

A savoir que certains Ehpad n’accueillent pas les personnes aux Gir 1 et 2 (les Gir étant les groupes iso-ressources), soit les personnes les plus dépendantes. Il est, de facto, indispensable de parfaitement s’informer sur les différents Ehpad, afin de choisir pour chaque senior, celui qui est adapté à son degré de dépendance.

Les Ehpad sont des maisons de retraite conventionnées. L’obtention du statut d’Ehpad ne se fait que par la signature de la convention tripartite, en accord avec le conseil général du département dans lequel se situe l’établissement, et l’Agence Régionale de Santé.

Cette convention comprend plusieurs éléments, dont les conditions de fonctionnement de la maison de retraite du point de vue de ses finances.

En outre, l’établissement prend un engagement concernant la qualité d’accueil et la qualité des soins des résidents. Les Ehpad sont soumis à des contrôles. Le coût mensuel d’un hébergement en Ehpad est très complexe à déterminer car il repose sur trois éléments distincts, lesquels sont fixés par des institutions différentes.

Ces trois éléments sont le forfait soins, le tarif dépendance personnes âgées et le tarif hébergement. Il faut néanmoins savoir qu’une personne âgée dépendante peut bénéficier de l’allocation personnalisée d’autonomie, ce qui lui permet de couvrir une partie du tarif dépendance.

Les services pour les senior à Paris

La retraite est assurément une étape de la vie pleine d’opportunités. Cela représente parfois des occasions nouvelles de réaliser d’autres choses, d’inventer, de mieux se connaitre. Cette période est aussi un moment où plus que jamais on peut ressentir le besoin d’aide ou de compagnie. Le train-train quotidien structuré par la société changeant brusquement, il est important de savoir comment utiliser sagement son temps et surtout rester actif.

Sur quels services peuvent compter les seniors vivant à Paris pour répondre à ses nouvelles nécessités ? Les aides sociales. La Ville propose sur son site internet un bon résumé de l’aide qui est apportée aux seniors. Un service d’aide à domicile est disponible pour les personnes de plus de 65 ans. Les interventions permettent l’entretient du logement, la préparation des repas, la gestion des courses et autres facilités indispensables.

Se faire un brushing, un shampooing ou une mise en plis à domicile est même rendu possible à Paris grâce à l’aide Coiffure à domicile. D’autres prestations comme les soins pédicures ou la livraison de repas à domicile peuvent être aussi sollicités.Le service Téléalarme offre une sécurité aux seniors qui souhaitent être reliés en permanence avec un système d’assistance en cas d’urgence comme malaise ou accident.

Le pendentif porté par la personne donner l’alerte en cas d’activation et ainsi assure l’intervention rapide des secours. Par ailleurs les seniors peuvent recevoir différentes aides financières pour effectuer des travaux chez eux, rénover leur logement, se déplacer en transport en commun (Pass Navigo Emeraude Améthyste) ou se restaurer (accès au Restaurant Emeraude).

Les conditions requises sont simples et bien expliquées. Les personnes âgées qui habitent ou ont habité la capitale pendant 3 ans de façon discontinue au cours des 5 dernières années peuvent postuler à ces aides. Les prestations sont facturées selon la nature du service et les ressources de la personne. Bien entendu en cas de revenus insuffisant, la ville de Paris prend elle-même en charge ses aides.

Il suffit de remplir le formulaire à télécharger sur le site internet et préparer le dossier pour bénéficier de ses services bien agréables et pratiques les loisirs. Les parisiens à la retraite ont de nombreuses options que la Ville organise spécialement à leur intention. L’Université Permanente de Paris, par exemple, ouvre ses portes aux seniors et les accompagne dans l’exploration d’une grande variété de filières et activités.

Les 3 programmes sont collés au rythme des saisons avec des points d’intérêts et thèmes qui changent régulièrement. A l’UPP, on redécouvre le plaisir d’apprendre et de perfectionner ses connaissances. Stages, ateliers, conférences ou visites culturelles, tout est mis en œuvre pour faciliter l’accès au savoir et à la culture. De la conférence-projection en hommage à Jean Gabin à l’examen de l’histoire de la Grande Pêche en passant par l’étude scientifique des espèces végétales, les sujets sont divers et passionnants.

Maintenir son esprit vif est indispensable mais soigner sa forme physique l’est tout autant. L’exercice étant un élément positif fort et important pour tout à chacun à n’importe quel âge, les personnes âgées ont la possibilité de se joindre à des randonnées, idéales pour garder la santé et le moral au beau fixe. Autre service remarquable : Les Clubs de seniors du Centre d’action sociale de la ville de Paris, très animés, dynamiques et largement appréciés.

Passer un bon moment, rencontrer des amis ou simplement s’adonner à son hobby, les clubs sont un excellent moyen de bien utiliser son temps dans une ambiance détendue et chaleureuse. La liste des clubs et de leurs spécialités est infinie et pleine de bonnes surprises. Impossible de ne pas y trouver chaussure à son pied. Que l’on soit manuel (atelier bois, création de poupées, bougies…), plutôt artistique (peinture sur verre, mosaïque, origami…) ou multimédia (initiation à internet, jeux vidéo…), il est facile de prendre du plaisir grâce aux services que rendent tous les animateurs de Paris.

Par ailleurs l’encadrement des seniors se caractérise par une volonté de les protéger, les aider et les intégrer dans la vie sociale de la ville. En sont témoins l’organisation d’échange inter générations, d’animations ludiques ou sportives mais aussi des ateliers visant à la prévention des chutes, le bien vieillir ou encore la rencontre avec des professionnels de la santé.

Les seniors parisiens peuvent avoir la garantie que mûrir davantage dans la ville lumière leur ouvrent des portes sur de nouvelles expériences riches et instructives. Paris tient à ses personnes âgées et leur offre une protection complète et des services de qualité pour un épanouissement optimal.

Les services pour les senior à Lyon

La ville de Lyon propose de nombreuses activités et services réservés aux seniors. Mieux vivre ensemble, c’est aussi prendre soin des autres et rassembler les générations. La ville de Lyon l’a bien compris. Elle est même membre du réseau d’excellence, « Ville-amie des aînés« .

Voici quelques initiatives proposées à Lyon :- Manger doit être un vrai plaisir. Pour se sentir comme au restaurant et partager un bon moment, des repas sont organisés tous les jours au sein des foyers-restaurants situés dans différents endroits de la ville.

Cette prestation est réservée aux plus de 60 ans. Il est même possible de se faire accompagner.

Il suffit simplement de réserver son repas 24 h à l’avance dans l’une des seize adresses de la ville. Pour ceux qui ne sont pas en mesure de se déplacer, des repas à domicile sont prévus.- La semaine bleue.

Ce moment privilégié de la vie associative a lieu tous les ans au mois d’octobre. Afin de prendre conscience du rôle social que joue les aînés, ces quelques jours sont l’occasion de proposer des activités sur les thèmes du sport et du bien vieillir. La semaine permet de sensibiliser l’opinion publique sur la contribution des retraités à la vie économique, sociale et culturelle.

Au programme : lectures, repas, échanges entre les générations, animations, débats, projections de cinéma, spectacles, concerts, activités sportives, jeux de société, ateliers sur la mémoire…

– La retraite n’est pas signe d’inactivité. Bien au contraire… Le Centre Communale d’Action Sociale de Lyon (CCAS) met en place régulièrement des animations ouvertes à tous, mais surtout des sorties estivales et des voyages. Ces activités, réservées aux seniors lyonnais, sont l’occasion de découvrir de nouvelles destinations et surtout de faire de nouvelles rencontres pour nouer du lien social. Ces centres, présents dans chaque arrondissement, sont aussi des lieux d’écoute, d’information et d’accompagnement pour les démarches administratives.

– D’autres organismes sont à découvrir : les Maisons du Rhône (MDR) sont présents dans tous les arrondissements de Lyon. Ces espaces informent sur les aides ou les allocations concernant l’autonomie ou encore le handicap. L’association du Centre du Rhône d’Information et d’Action Sociale (CRIAS) propose des aides pour mieux vivre le quotidien, ainsi que des activités de proximité.

– Des transports sont réservés aux seniors. C’est le cas du cyclopousse. Ce vélo-taxi écologique est un moyen d’accompagner les personnes de porte à porte. L’accompagnateur est formé à l’accueil et à la prise en charge des voyageurs. Pour quelques euros à l’année, ce concept amusant permet de conserver une certaine mobilité.

Seniors, se faire livrer des repas : mode d’emploi

Le portage de repas à domicile : bien manger pour bien vieillir. Il est prouvé que l’on vieillit mieux si l’on reste à domicile, entouré de son cadre familier. Néanmoins, certains seniors éprouvent des difficultés pour assurer quotidiennement la préparation de leurs repas avec en amont, les achats à accomplir.

Pour alléger cette charge qui peut leur paraître extrêmement lourde, les départements et les communes ont mis en place des dispositifs de portage de repas à domicile. Certaines communes disposent aussi de foyers-restaurants où ils peuvent se restaurer à des tarifs très abordables. Quelles sont les personnes qui peuvent bénéficier de ce dispositif ?

Le portage de repas à domicile est accessible à partir de 65 ans ou de 60 ans si vous êtes déclaré inapte au travail. À défaut, si vous êtes retraité(e), vous pouvez peut-être bénéficier de l’aide proposée par votre caisse de retraite. Quelles sont les démarches à engager pour bénéficier de ce dispositif ? Vous devez préalablement vérifier que votre commune propose ce service et déposer votre demande auprès du CCAS (centre communal d’action sociale) ou de votre mairie.

Votre demande sera examinée dans des délais très brefs. Si vous êtes éligible, vous pourrez donc vous faire porter vos repas chez vous quotidiennement.Quelles sont les conditions requises pour être éligible ? Afin d’attribuer ce service en toute équité, il faut prouver une dépendance qui rend impossible l’accomplissement des tâches de préparation de repas.

Des conditions financières sont également nécessaires. Il s’agit des bénéficiaires d’une retraite inférieure à environ 800 euros pour une personne seule et de 1200 euros environ pour un couple.Ces conditions de ressources seront également examinées lors du dépôt de dossier. Comment est organisé le portage à domicile ? Les repas sont livrés à heure fixe sur des plateaux qu’il est aisé de faire réchauffer.

Il est évidemment possible de consulter les menus et de choisir ce que l’on veut manger. Également, les régimes particuliers sans sel ou encore sans gluten sont pris en compte. Il est donc possible de suivre son régime en bénéficiant de ce dispositif.Ainsi, on ne craint pas de changer d’alimentation. Les services de portage de repas à domicile se soucient de la diététique et de la santé des bénéficiaires de ce service.Peut-on suspendre le dispositif ?

Dans le cas de changements de situation : changement d’adresse, départ en vacances, décision de prendre en charge soi-même ses repas, il est évidemment possible de suspendre ce service en prévenant la mairie. ↕À votre retour, vous pourrez retrouver votre plateau sans problème. Pour conclure, ce service de portage de repas à domicile est simplissime à mettre en œuvre.

Nombreux sont ceux qui peuvent en bénéficier. Certains seniors rechignent encore se sentir dépendants. Cependant, on peut considérer que tout ce temps gagné sur les tâches quotidiennes et parfois rébarbatives, peut être employé à d’autres activités comme la lecture, les sorties,…Pour mieux cerner encore les démarches à engager, rendez-vous sur les sites suivants :http://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/http://www.pourbienvieillir.fr/

Trouver une auxiliaire de vie pour les retraités, mode d’emploi

Lorsque les gestes du quotidien deviennent difficiles, on a alors besoin d’une aide à la maison. C’est le rôle de l’auxiliaire de vie. Celle-ci aide les seniors à accomplir les tâches et les activités de la vie quotidienne. C’est une solution souvent idéale car elle permet à la personne âgée de rester chez elle plutôt que d’aller vivre dans une structure spécialisée.

Sa présence se calcule généralement en nombre d’heures par semaine au domicile de la personne retraitée. Pour obtenir l’aide d’une auxiliaire de vie, il faut en faire la demande, différents moyens existent. Il faut tout d’abord savoir que différentes formules existent, et sont proposées en fonction de la situation du senior.

Pour les connaître, on peut s’adresser au centre local d’information et de coordination (soit le CLIC, le plus approprié pour les retraités), au conseil général, au centre communal d’action sociale, ou encore à une assistante sociale. On peut également s’adresser directement à un organisme d’aide à domicile (lequel sera également en mesure de dire à quelle formule d’accompagnement on peut prétendre).

La mairie du lieu où vit le retraité possède une liste regroupant ces différents organismes, ne pas hésiter à la contacter. A savoir qu’il existe trois modes d’intervention à domicile. La prestation de service, le mandat de service et l’emploi gré à gré. L’accompagnement est le même (préparation des repas, aide à l’habillage si nécessaire, toilette, etc.), mais le statut juridique est différent.

L’organisme proposant les prestations de service est l’employeur de l’auxiliaire de vie et il la rémunère. C’est lui qui se charge de tous les éléments administratifs et légaux. Le retraité paie donc directement cet organisme. En cas de problème avec l’auxiliaire de vie, conflits, absences, etc., la personne retraitée en réfère à l’organisme et c’est celui-ci qui se doit de le résoudre.

Dans le cadre d’un service mandataire, l’auxiliaire de vie est employée et rémunérée par le retraité, via un contrat de travail. Cependant, tout ce qui relève de l’administratif, comme les fiches de salaire, le contrat de travail, etc., est pris en charge par l’organisme qui a recherché l’auxiliaire de vie pour le retraité. Dans ce type d’intervention, c’est la personne retraitée qui a en charge la gestion des absences, des conflits éventuels …

Enfin, dans le cas d’un emploi gré à gré, la personne retraitée est l’employeur et elle gère tous les aspects administratifs. Elle assume l’ensemble des responsabilités et des obligations d’employeur. L’avantage est de pouvoir choisir soi-même l’auxiliaire de vie, ce qui est également l’inconvénient.

En effet, en ne passant pas par un organisme, on a pas l’assurance d’avoir quelqu’un de qualifié, formé et disposant d’aptitudes pour ce travail.A savoir que l’intervention d’une auxiliaire de vie est partiellement remboursée si l’on bénéficie de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA).

L’attribution de cette dernière est dédiée aux retraités ayant plus de 60 ans, et est calculée en fonction du degré de dépendance de cette personne. Quand les proches sont disponibles, il ne faut surtout pas hésiter à les solliciter pour être accompagné dans toutes ces démarches.