Conseils randonnées pour les seniors

La marche à pied est une activité physique aussi bonne pour le corps que l’esprit. Après avoir passé de longues journées à l’abri dans la maison, pourquoi ne pas se lancer dans cette aventure qui ne peut apporter que des bienfaits ?Seul ou en groupe ? Une petite marche d’entretien en solitaire peut être bénéfique pour se ressourcer en pleine nature.

L’esprit s’ouvre aux multiples bruits de l’environnement. Si l’idée d’une petite halte se dessine au détour d’un coin de verdure, pas de problème, personne n’est là pour dire le contraire. Pour un départ en solitaire, ne pas hésiter à prévenir un proche qui pourra orienter des secours éventuels.La randonnée accompagnée est idéale pour échanger des idées.

De plus, suivant le parcours choisi et la difficulté de celui-ci, cela permet d’être sécurisé si un accident survient. En cas de longue randonnée, les sacs à dos seront partagés. Le seul compromis est le choix du circuit pour contenter tout le monde. Une inscription dans un club local permet de découvrir sa région tout en alliant plaisir et bien-être. Des styles de marche pour tous.

Outre la marche classique, à son rythme ou rapide, il existe d’autres façons de marcher.La marche nordique prend de l’ampleur depuis quelques années. Elle a été inventée par des skieurs de fond finlandais qui voulaient s’entraîner en été. Cette marche tonique est recommandée pour ceux qui veulent garder leur poids de forme.

Le balancement des bras à l’aide des bâtons permet de redresser son corps et d’ouvrir sa cage thoracique. Le course d’orientation peut être un compromis à ceux qui débutent la marche. En effet, aidé d’une carte et d’une boussole, la concentration est focalisée sur le parcours à effectuer. Le marcheur, ou le coureur si la course est chronométrée, ne se rend pas compte de l’effort réalisé. Cette activité peut être effectuée avec les petits-enfants un minimum d’équipement.

Sans investir des sommes phénoménales, la marche doit s’effectuer avec au moins de bonnes chaussures. De préférence montantes pour protéger la cheville, les chaussures doivent être adhérentes, confortables, avec un bon amorti. Le poids a son importance pour une économie d’énergie.

Les bâtons sont de préférence choisis avec un mélange de fibres de verre et carbone pour une meilleure absorption des vibrations. Les non télescopiques supporteront une plus forte pression et la hauteur doit correspondre à la taille du marcheur multiplié par 0,7.

Un sac à dos permet de transporter boissons et victuailles en cas de légère fatigue mais aussi une petite trousse de secours et un vêtement anti-pluie et respirant, car la météo est souvent capricieuse, en particulier en montagne.

Laisser un commentaire