Loin d’être une maladie bénigne, la grippe cause la mort d’environ 1500 à 2000 personnes chaque année en France et 90% de ces décès touchent les seniors. A partir de 65 ans, il est donc impératif de se faire vacciner contre la grippe pour éviter de graves complications.

A différencier du rhume ou de l’état grippal, la grippe est un virus très contagieux qui atteint le système respiratoire durant environ une semaine.

Une forte fièvre pouvant monter à 40°, des douleurs musculaires dans tout le corps, des maux de tête, des maux de gorge, des frissons sont les principaux symptômes de la grippe.

Ces symptômes peuvent aussi s’accompagner de toux et de douleurs dans la poitrine. En cas d’épidémie, des conseils de prévention et des mesures d’hygiène élémentaires permettent d’éviter de contracter la maladie.

La grippe étant dû à un virus, la propagation se fait, en autre, lorsqu’on tousse ou qu’on éternue. Il est donc primordial de se laver et de se désinfecter les mains le plus souvent possible.

Par ailleurs, il est particulièrement déconseillé d’entrer en contact avec des personnes malades ; les poignées de mains et contacts physiques sont aussi à proscrire. Avec un système immunitaire plus faible, les seniors sont particulièrement exposés.

C’est pourquoi il est fortement recommandé de se faire vacciner chaque année. En effet, les souches virales de la grippe variant d’une saison à l’autre, seule une vaccination annuelle permet d’être correctement protégé contre la souche active.

La vaccination ne garantit pas une protection à 100% contre la grippe mais elle permet de réduire considérablement le risque de contracter la maladie.

Voir aussi  La sépulture : cadre légal, choix possibles et coûts

Le taux de mortalité se trouve aussi fortement diminué.

Pour une protection optimale, il est recommandé de se faire vacciner courant octobre avant que la grippe ne devienne véritablement active.

Si toutefois les premiers symptômes tels que la fièvre et les courbatures apparaissent et ce, même si vous êtes vaccinés, il est important de consulter rapidement son médecin traitant pour éviter toute complication. Celui-ci prescrira en particulier des antipyrétiques pour faire tomber la fièvre.

En dehors de ce traitement médical, il est recommandé de s’hydrater en buvant beaucoup d’eau et de rester autant que possible au repos et au chaud. Il ne faut pas négliger la gravité de la grippe et garder à l’esprit qu’une grippe mal soignée chez les seniors peut évoluer en pneumonie ou en insuffisance respiratoire et conduit souvent à une hospitalisation.

Par ailleurs, sachez que les UVC sont efficaces contre les virus et bactéries et que des purificateurs d’air peuvent être utiles pour assainir l’air intérieur

La grippe chez les seniors est une préoccupation majeure en raison des risques de complications plus graves pour ce groupe d’âge. Voici tout ce que vous devez savoir sur la grippe chez les seniors :

  1. Risques accrus : Les personnes âgées, en particulier celles de plus de 65 ans, ont un système immunitaire affaibli, ce qui les rend plus vulnérables aux infections respiratoires, y compris la grippe. Leurs organes peuvent également être moins résistants aux infections, ce qui peut entraîner des complications graves.
  2. Symptômes : Les symptômes de la grippe chez les seniors peuvent être similaires à ceux de la grippe chez les personnes plus jeunes. Cependant, les seniors peuvent présenter des symptômes plus graves et une récupération plus lente. Les symptômes courants de la grippe comprennent la fièvre, les frissons, les maux de tête, la fatigue, les douleurs musculaires, la toux, les éternuements et les douleurs articulaires.
  3. Complications : Les complications de la grippe chez les seniors peuvent être graves et potentiellement mortelles. Certaines complications courantes incluent la pneumonie, l’aggravation de maladies chroniques préexistantes telles que les maladies cardiaques, pulmonaires ou rénales, ainsi que des complications neurologiques.
  4. Vaccination : La vaccination antigrippale est recommandée chaque année pour les seniors. Les vaccins antigrippaux spécialement formulés pour les personnes âgées peuvent aider à renforcer leur immunité et à réduire le risque de complications graves. Les seniors devraient consulter leur médecin pour obtenir des informations sur les vaccins appropriés.
  5. Prévention : Outre la vaccination, il existe d’autres mesures préventives importantes pour réduire le risque de grippe chez les seniors. Il est recommandé de se laver fréquemment les mains avec du savon et de l’eau tiède, d’éviter les contacts étroits avec des personnes malades, de couvrir la bouche et le nez lors de l’éternuement ou de la toux, et de nettoyer régulièrement les surfaces fréquemment touchées.
  6. Traitement : Si un senior développe la grippe, un traitement précoce est essentiel pour réduire les complications potentielles. Les antiviraux peuvent être prescrits par un médecin pour réduire la gravité et la durée de la maladie. Il est important de consulter un professionnel de la santé dès l’apparition des symptômes.
Voir aussi  Organiser ses obsèques, mode d'emploi

Il est essentiel que les seniors, leurs proches et les professionnels de la santé soient conscients des risques de la grippe chez cette population vulnérable. La vaccination annuelle, associée à de bonnes pratiques d’hygiène, peut aider à réduire le fardeau de la grippe chez les seniors et à prévenir les complications graves.

2 Commentaires sur “La grippe chez les seniors, mode d’emploi

  1. Pingback: Quelles huiles essentielles pour bien vieillir ? - Le retraité - magazine et services pour les retraités %

  2. Pingback: La vaccination chez les seniors - Le retraité - magazine et services pour les retraités %

Laisser un commentaire