Partir à la découverte de vos ascendants lointains sera pour vous une aventure palpitante faite de surprises et de découvertes sur vos origines. Cependant, la reconstitution de votre arbre généalogique peut devenir très ardue. À cet effet des logiciels ont été conçus pour vous faciliter la tâche dans la quête de recomposition de votre généalogie.

Ancestris : logiciel libre et gratuit de généalogie

Au nombre des solutions logicielles libres dédiées à la généalogie, Ancestris est un poids lourd incontournable.

Quelles sont les fonctionnalités d’Ancestris ?

Ancestris est un logiciel libre et gratuit. Il est écrit en langage Java et est conforme aux normes GEDCOM 5.5. Avec Ancestris vous pouvez créer des formulaires pour enregistrer des informations relatives aux membres de votre famille.  Ancestris permet également de générer des statistiques, des listes et d’intégrer du contenu multimédia images, vidéo et audio. Ancestris donne la possibilité de générer le livre de famille, le pedigree. 

Quels sont les avantages et particularités d’Ancestris ?

 La prise en main de ce logiciel est aisée, car ces fenêtres et onglets sont intuitifs et personnalisables. Vous n’avez pas besoin d’être un généalogiste avant de pouvoir vous servir de cet outil numérique. Ancestris offre la possibilité d’élaborer plusieurs arbres généalogiques à la fois. Ce qui facilite l’identification d’ascendants communs avec ceux d’autres arbres généalogiques.  Ancestris garantit un bon stockage des données et limite les risques de pertes d’informations.

Ce logiciel est disponible en plusieurs langues, dont l’anglais, l’allemand, l’espagnol, le grec moderne, le suédois.

Extensibilité des fonctionnalités d’Ancestris : le système des plugins

Les fonctionnalités d’Ancestris peuvent être étendues par l’entremise des plugins. Au nombre de ceux-ci, il y a le plug-in qui permet de produire un fichier d’importation de données et paramètres vers « GeneWeb ». Le plug-in infoNode permet de donner une apparence metal java swing aux interfaces graphiques.

Comment installer Ancestris ?

Sous Linux, ubuntu avant de pouvoir installer Ancestris, assurez-vous que java version minimum 8 est installé sur votre ordinateur. L’idéal aurait été d’avoir la version java 11 installé sur votre poste. Votre appareil doit disposer d’au moins 2 Go de mémoire et 200 Go d’espace de disque dur. Il est recommandé d’avoir un grand écran de format 1920 X 1980 . 

Lorsque ces exigences préalables sont remplies, vous aurez à télécharger le fichier d’installation. Le téléchargement peut se faire avec un navigateur ou avec le terminal. Avec le navigateur il vous suffit de vous rendre sur le site d’Ancestris et de rechercher le bouton « télécharger ». Pour télécharger le fichier d’installation avec le terminal, saisissez la commande : 

Voir aussi  Les sites et magazines pour trouver des mots fléchés

wget https://www.ancestris.org/mw/mwbase/compteur_dl.php?/dl/pub/ancestris/releases/ancestris_10-
20200208-0-0ubuntu1_all.deb — O ancestris.deb . À la fin du téléchargement, entrez la commande : sudo dpkg — i ancestris.deb pour démarrer l’installation.  

Pour désinstaller bien plus tard Ancestris sous Linux, il vous suffit de saisir la commande sudo apt remove ancestris.

Family Tree Builder (F.T.B.): un autre logiciel gratuit de généalogie

Family Tree Builder à l’instar d’Ancestris est aussi un logiciel gratuit de généalogie.

Quelles sont ses caractéristiques ?

F.T.B. fonctionne sans connexion internet.  Il est donc adapté pour les personnes qui voyagent vers des régions non couvertes par internet. Que vous soyez en plein désert ou au cœur d’une forêt, vous pouvez continuer vos travaux avec F.T.B.

Ce logiciel vous permet de personnaliser la gestion de vos tâches, la génération de listes, de rapports. Avec F.T.B vous pouvez enregistrer et personnaliser des éléments multimédias intégrés à votre arbre généalogique.

F.T.B. n’impose pas de limite de taille pour l’arbre généalogique à l’opposé de certains logiciels en ligne. Ceux-ci exigent un paiement au-delà d’une certaine limite de données.

Comment Télécharger et Installer Family tree Builder 

Le téléchargement du fichier d’installation se fait sur le site de myheritage. Mais avant, il vous faudra disposer d’un compte. Si vous n’avez pas encore de compte, vous serez convié à en créer un. Après cette étape vous pouvez télécharger et installer F.T.B. sur votre ordinateur. Le menu est convivial et intuitif. Pour commencer un nouvel arbre, il faut cliquer sur « nouveau » dans le menu, complètement à gauche. Par la suite vous pourrez ajouter des membres à l’arbre ainsi que des photos.

Reconstituer sa généalogie : jusqu’à quel niveau d’ascendance peut-on remonter ?

Plusieurs facteurs interviennent dans le niveau d’ascendance le plus lointain vers lequel vous pouvez accéder. Tout d’abord l’ancienneté des archives dont vous disposez et de la catégorie sociale de vos ascendants. Ceux qui sont issus de communautés défavorisées n’auraient probablement pas d’archives ou de documents. À l’opposé si vos ancêtres ont été des bourgeois vous avez plus de chance de retrouver des archives. Vous pourrez remonter certainement jusqu’au moyen âge.

Voir aussi  Seniors toujours en activité : mode d'emploi

Le niveau le plus lointain vers lequel vous pouvez remonter peut varier d’une branche de l’arbre vers une autre.

Reconstitution d’arbre généalogique : combien de temps prend-elle ?

La durée consacrée à la recomposition de vos ascendants familiaux dépend de plusieurs facteurs. Si vos ancêtres vivaient en majorité dans une seule région, vous consacreriez moins de temps pour retrouver des informations.  Vous aurez moins de difficultés à retrouver des données sur des ascendants qui n’ont pas connu des migrations. Ceux qui sont restés dans une seule contrée pendant plusieurs générations.

Arbre généalogique : comment rechercher des éléments d’archives et d’informations ?

La quête d’informations généalogiques s’articule habituellement autour des documents d’état civil et des archives de famille. Vous devez donc vous rendre dans les mairies des régions où vos ascendants ont vu le jour et grandi. Recherchez donc des éléments d’informations dans les actes de naissance, de mariage et de décès.

À part les recherches autour des documents d’état civil, vous devez par la suite mener vos investigations sur les archives de famille. Celles-ci peuvent être des photographies, des correspondances, des livrets militaires, des passeports ou des cartes d’identité.

Vos recherches peuvent être enrichies par des échanges avec des ascendants les plus âgés encore en vie. Veillez donc à prendre des notes, car ils vous édifieront et vous apporteront des éléments importants d’informations sur votre généalogie. Ils pourraient même vous tenir informé de certains secrets de famille. 

En somme, il vous faudra de la motivation, de la patience, de l’organisation et de l’abnégation. Ces traits de caractère vous permettront de mener à bon port votre projet de reconstitution de votre généalogie.

Les logiciels de généalogie sont des outils très utiles pour organiser, rechercher et documenter l’histoire de votre famille. Ils vous permettent de créer et de gérer votre arbre généalogique de manière numérique, facilitant ainsi la recherche d’informations, la collaboration avec d’autres membres de votre famille et la préservation de vos découvertes.

Voici un mode d’emploi général pour utiliser les logiciels de généalogie :

  1. Choisissez un logiciel de généalogie : Il existe de nombreux logiciels disponibles sur le marché, certains gratuits et d’autres payants. Faites des recherches pour trouver celui qui répond le mieux à vos besoins. Certains des logiciels populaires sont Ancestry, MyHeritage, Family Tree Maker, Gramps, et Legacy Family Tree.
  2. Installez le logiciel : Une fois que vous avez choisi le logiciel, téléchargez et installez-le sur votre ordinateur. Certains logiciels peuvent également être utilisés en ligne, sans nécessiter de téléchargement.
  3. Créez votre arbre généalogique : Lancez le logiciel et créez un nouvel arbre généalogique. Commencez par vous-même et ajoutez vos parents, grands-parents, etc. Remplissez les informations de base telles que les noms, les dates de naissance, les lieux de naissance, les dates de décès, etc.
  4. Ajoutez des membres de la famille : Continuez à ajouter des membres de votre famille en utilisant les informations dont vous disposez. Essayez de recueillir autant d’informations que possible, telles que les mariages, les enfants, les professions, les adresses, etc.
  5. Recherchez des informations supplémentaires : Utilisez les fonctionnalités de recherche du logiciel pour trouver des informations supplémentaires sur vos ancêtres. De nombreux logiciels sont connectés à des bases de données en ligne qui peuvent vous aider à trouver des enregistrements historiques, des recensements, des actes de naissance et de décès, etc.
  6. Ajoutez des sources et des médias : Il est important de documenter vos recherches en ajoutant des sources à vos informations. Cela peut inclure des documents officiels, des photos de famille, des lettres, des journaux, etc. Téléchargez ces éléments dans le logiciel et associez-les aux personnes concernées.
  7. Utilisez les fonctionnalités de rapport et de visualisation : La plupart des logiciels de généalogie offrent des fonctionnalités de rapport et de visualisation pour vous aider à comprendre et à explorer votre arbre généalogique. Vous pouvez générer des rapports d’ascendance, de descendance, des arbres graphiques, des diagrammes de parenté, etc.
  8. Partagez et collaborez : Si vous le souhaitez, vous pouvez partager votre arbre généalogique avec d’autres membres de votre famille. Certains logiciels vous permettent de collaborer en ligne, de travailler ensemble sur la recherche familiale et de partager des informations.
  9. Sauvegardez régulièrement vos données : Il est important de sauvegarder régulièrement votre travail pour éviter de perdre des informations précieuses. Utilisez les fonctionnalités de sauvegarde du logiciel ou exportez régulièrement votre arbre généalogique vers un autre support.
Voir aussi  Les loisirs gratuits pour les retraités