Adapter son domicile au grand âge

Si la question de l’adaptation de son logement au grand âge se pose, il est important de savoir comment le faire. Avec l’âge, les besoins de mobilité et de confort changent, ce qui implique de faire quelques travaux de rénovation. Ainsi, pour des raisons sécuritaires, de confort et de bien-être, il est important d’effectuer des travaux d’adaptation de son logement pour y vivre. Comment ça se passe ?

Pourquoi adapter sa maison au grand âge ?

Avec l’âge tout change dans la vie d’une personne. La vision diminue, la vigueur s’estompe petit à petit, certaines fois, il est impossible de se déplacer tout seul, etc. Face à tous ces changements, le mode et l’environnement de vie doivent aussi subir des modifications.

Selon certaines études récentes, plus de 10000 personnes âgées seraient décédées suite à une chute dans leurs logements. Plus de 450000 seniors de plus de 65 ans font l’objet de chutes chaque année, ce qui amène certains dans des urgences. Les conséquences psychologiques et physiques ne sont pas à compter.

Votre sécurité est importante lorsque vous prenez de l’âge. Vous n’avez plus les mêmes réflexes, ainsi que votre énergie de jeunesse. C’est effrayant, oui ! Mais la vie est faite de saisons. Pour vivre en toute sécurité et augmenter votre capacité à vivre longtemps, des aménagements de votre domicile doivent être faits.

Par exemple, dans le logement, il faut plus d’éclairage pour faciliter les mouvements, il faut désencombrer l’espace et le rendre plus aéré, etc. L’aménagement du domicile au grand âge est réalisé pour garantir  la sécurité, le confort et le bien-être de la personne âgée.

Comment faire l’aménagement ?

L’aménagement n’est pas une chose à prendre à la légère. Il ne s’agit pas de travaux de rénovation habituels. La première chose à faire est de considérer tout ce qui a changé. Tout le monde n’a pas les mêmes besoins dans la vieillesse. Par exemple, si votre vision a baissé, ou si vous n’arrivez pas à marcher convenablement, veuillez le noter. Cela vous permettra de savoir par où commencer.

Avant de se lancer dans la réalisation de grands travaux, certaines choses peuvent être changées. Commencez par mieux ranger les choses. Il faut plus d’espace dans le logement pour faciliter la mobilité. Les affaires et articles doivent être bien rangés. Préférez les étagères et les meubles qui ne sont pas trop en hauteur. Cela vous permettra de ne pas trop vous baisser, mais aussi de ne pas aller les chercher en hauteur.

En outre, pensez à changer la fonctionnalité des pièces. Si vous avez votre bureau au rez-de chaussée et que votre chambre se trouve à l’étage, c’est le moment de faire l’inverse. Pensez à faire de votre bureau, la chambre pour dormir. Cela vous permettra de faire moins d’effort, et même de travailler depuis votre chambre. Les fils et câbles électriques doivent être bien rangés afin d’éviter tout risque à l’électrocution et préserver la santé de tous ceux qui vivent dans le logement.

Maintenant, il faut penser aux grands travaux. Certaines pièces ont besoin d’un peu plus d’aménagement. Tout de même, il faut que les travaux soient effectués par priorité. Posez-vous la question : quelles sont les pièces que vous utilisez généralement ? Selon certains experts, la salle de bain, la cuisine et le salon sont les pièces les plus utilisées dans la maison.

Commencez par aménager la salle de bain. Supprimez la baignoire et faites installer une douche. En plus, n’hésitez pas à opter pour une barre d’appui dans la pièce et un tabouret pour vous asseoir. Concernant le salon par exemple, optez pour un style minimaliste. Il sera peut-être nécessaire de supprimer les tapis et moquettes et utiliser les revêtements antidérapants.

Pour votre chambre à coucher et les couloirs par exemple, débarrassez-vous des meubles que vous n’utilisez pas souvent. Par exemple, enlevez les pots de fleurs, les objets qui peuvent obstruer le passage à tout moment de la journée.

L’utilisation des luminaires est importante pour éclairer au maximum la pièce. Au grand âge, la vision diminue progressivement. C’est la raison pour laquelle il est important d’utiliser différents types de luminaires additionnels. Par exemple, mettez des appliques, des lampadaires pour mieux éclairer les pièces.

Quelles sont les aides financières disponibles pour l’aménagement de logement au grand âge ?

Il existe différentes aides pour aménager son logement. En fonction de celle que vous aurez choisie, il peut y avoir des conditions à respecter. Vous pouvez solliciter la CARSAT pour bénéficier de l’aide à l’habitat. Il y a aussi l’APA, l’ANAH, les aides fiscales et bien d’autres.

Pour ceux qui ne bénéficient pas de l’APA, ils peuvent opter pour l’Aide à l’habitat et le kit prévention.

Toutes ces aides vous permettent de réduire les dépenses destinées à l’aménagement de votre domicile. Profitez de ces aides financières pour vivre vos derniers jours dans le bonheur.

Laisser un commentaire