L’hypertension artérielle ou encore la haute pression sanguine est caractérisée par une pression du sang trop élevée sur la paroi des artères. Elle est souvent liée à plusieurs facteurs dont l’hérédité surtout chez les hommes, la sédentarité, l’abus de l’alcool, une mauvaise hygiène de vie et bien d’autres. Elle est une pathologie très présente chez les seniors. Que savoir sur elle et sur son traitement ?

Qu’est-ce que l’hypertension et quels sont ses facteurs de risques ?

Pour le bon fonctionnement de l’organisme, les artères acheminent le sang du cœur vers les organes. Lors du transfert du sang, celui-ci exerce une pression sur la paroi des artères. C’est elle qu’on appelle la pression ou la tension artérielle. Elle doit être à un niveau minimal pour une bonne circulation du sang dans tout l’organisme. Cette pression augmente naturellement avec l’âge chez tout le monde. On parle d’hypertension lorsque la pression artérielle est trop élevée au niveau des parois. Les valeurs de la pression artérielle sont comprises entre 10 et 14 lorsqu’elles sont maximales pour la pression systolique et entre 6 et 8 lorsqu’elles sont minimales pour la pression diastolique. L’hypertension est en elle-même un facteur de risque des pathologies comme les maladies cardiovasculaires, l’insuffisance rénale et bien d’autres.

Dans la plupart des cas, l’origine de l’hypertension n’est pas définie. Il existe cependant des facteurs de risque et ceux qui aggravent sa présence. Chez les hommes, la maladie est plus présente précocement et elle est très présente chez la femme à la ménopause. Les facteurs de risque sont le stress, la consommation excessive de l’alcool et du tabac, le surpoids, la sédentarisation, la grande consommation du sel, etc.

Symptômes de l’hypertension artérielle chez les seniors et conséquences de la maladie

L’hypertension artérielle encore appelée HTA (Hyper Tension Artérielle) chez l’adulte n’a pas souvent de symptômes particuliers. Elle est plutôt un symptôme ou un facteur de risque pour la plupart des maladies cardiovasculaires. Une mauvaise hygiène de vie peut accélérer les complications de la maladie et être délétère pour le senior. Lorsque la pathologie n’est pas bien traitée, elle expose l’aîné à des problèmes artériels graves. On peut citer : des accidents cardiovasculaires (AVC), des hémorragies intracrâniennes, des lésions de la rétine ou des reins, l’insuffisance cardiaque, etc.

Voir aussi  Comment bien choisir sa mutuelle senior?

Comment se fait le dépistage de la tension artérielle ?

L’hypertension artérielle, bien que présente chez le senior, est souvent silencieuse à ses débuts. C’est la raison pour laquelle le dépistage doit se faire dans le cabinet du médecin et hors du cabinet. Pour faire un bon dépistage, des examens sont fréquemment réalisés lors des visites chez le médecin. Pour le faire, c’est la pression artérielle qui est mesurée en utilisant un tensiomètre. Il s’agit d’un brassard gonflable, relié à un cadran contenant du mercure qui est posé sur le bras du senior. 

Certaines fois, le brassard est aussi relié à une colonne de verre contenant du mercure. Il est important de noter que la pression augmente lorsqu’il y a un effort physique réalisé. C’est la raison pour laquelle il est recommandé de prendre la tension artérielle chez un aîné qui est en position de repos pendant au moins 15 minutes. La confirmation de l’hypertension est effectuée lorsque la pression artérielle dépasse 9 pour la pression diastolique et 14 pour la pression systolique. En outre, pour confirmer l’hypertension chez le senior, le médecin réalise deux mesures par consultation, et ce sur trois consultations successives. En cas de présence de la pathologie, le médecin s’assure de réaliser d’autres examens. Ils ont pour but de déterminer s’il existe d’autres facteurs de risque liés à la maladie cardiaque chez l’aîné ou s’il y a des antécédents familiaux. Des causes liées au tabagisme, au diabète, au surpoids, à un taux de cholestérol élevé sont aussi évaluées.

Junge Frau hilft einer bettlägerigen Seniorin bei der Körperpflege

Prévention et traitement de l’hypertension artérielle chez l’aîné

Selon certaines recherches, plus de 60% des seniors âgés de 55 à 65 ans sont hypertendus tandis que plus de 70% des personnes âgées de plus de 70 ans souffrent de l’hypertension. Fort de ce constat, il existe certains traitements adaptés aux seniors pour leur permettre d’améliorer leur état de santé. Les méthodes préventives tout comme celles liées au traitement peuvent être efficaces si le senior décide de jouer sa part dans cette partition.

Voir aussi  Aménager son logement pour un maintien à domicile le plus longtemps possible

En premier, le senior doit réduire la consommation de sel dans ses repas. Le sel est connu pour pousser l’organisme à stocker beaucoup d’eau dans les vaisseaux, ce qui augmente la tension artérielle. En outre, l’alcool et le tabac ainsi que tous les stupéfiants détruisent les vaisseaux sanguins et augmentent la pression sanguine. Le senior qui les consomment doit cesser cela afin d’avoir une bonne santé. Les exercices physiques permettent de réduire la tension artérielle. Le senior doit donc faire beaucoup d’activités physiques pour rester en pleine forme. Il doit aussi veiller sur son alimentation et manger équilibré. Il doit favoriser la consommation des légumes, des fruits, des matières grasses d’origine végétale, etc.

L’hypertension artérielle est un problème de santé courant chez les personnes âgées, et il est important de comprendre les aspects clés de cette condition pour assurer une bonne prise en charge. Voici ce qu’il faut connaître sur l’hypertension chez les seniors :

  1. Définition de l’hypertension :

L’hypertension artérielle se caractérise par une pression excessive exercée par le sang sur les parois des artères. Elle est généralement mesurée à l’aide de deux valeurs : la pression systolique (la valeur la plus élevée lors de la contraction du cœur) et la pression diastolique (la valeur la plus basse lors du relâchement du cœur).

  • La normalité de la pression artérielle :

Une pression artérielle normale est généralement inférieure à 120/80 mmHg (millimètres de mercure). Cependant, chez les personnes âgées, une pression artérielle légèrement supérieure à ces chiffres peut être considérée comme acceptable, à condition qu’il n’y ait pas d’autres problèmes de santé.

  • Prévalence de l’hypertension chez les seniors :
Voir aussi  Comparer les mutuelles pour les retraités, quels critères?

L’incidence de l’hypertension augmente avec l’âge. Environ 2/3 des personnes de plus de 60 ans souffrent d’hypertension artérielle. L’hypertension non contrôlée chez les personnes âgées peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires, d’accidents vasculaires cérébraux, de problèmes rénaux et d’autres complications graves.

  • Causes de l’hypertension chez les seniors :

L’hypertension primaire, également appelée hypertension essentielle, est la forme la plus courante d’hypertension chez les personnes âgées. Elle est souvent due à un ensemble de facteurs, notamment l’âge, la génétique, le mode de vie (comme une alimentation riche en sel, le manque d’exercice, le tabagisme) et d’autres problèmes de santé sous-jacents (comme le diabète ou l’obésité).

  • Symptômes de l’hypertension :

L’hypertension est souvent appelée « le tueur silencieux » car elle ne présente généralement pas de symptômes évidents. C’est pourquoi il est important de mesurer régulièrement la pression artérielle pour détecter toute élévation. Dans certains cas, des symptômes tels que des maux de tête, des étourdissements, une vision floue ou des saignements de nez peuvent être observés, mais ils ne sont pas spécifiques à l’hypertension.

  • Prévention et gestion de l’hypertension :

Il est essentiel de prendre des mesures pour prévenir et contrôler l’hypertension chez les seniors. Cela comprend l’adoption d’un mode de vie sain, comme une alimentation équilibrée faible en sel, la pratique régulière d’exercices physiques, la réduction de la consommation d’alcool et l’arrêt du tabagisme. Dans certains cas, des médicaments antihypertenseurs peuvent être nécessaires pour contrôler la pression artérielle.