La dépression est l’une des pathologies les plus présentes chez les personnes âgées à partir de 50 ans. C’est une maladie sous-diagnostiquée et dont les causes et symptômes peuvent être confondus à d’autres pathologies. Cependant, la dépression chez la personne âgée peut être causée par des problèmes physiologiques, sociaux et organiques. Que savoir sur cette maladie ?

Pourquoi la dépression est-elle fréquente et méconnue chez les seniors ?

Le vieillissement est un processus qui implique de nombreux changements chez la personne âgée. Entre autres, on peut citer la perte d’un proche, la perte d’autonomie et la dépendance, la cession des activités de tous les jours. Toutes ces situations peuvent causer ou favoriser la dépression. Cette dernière est associée à plusieurs troubles chez le senior et a une prévalence d’environ 15%. De plus, il est important de savoir que les conséquences de la dépression sont nuisibles à la santé lorsqu’elle n’est pas traitée. On peut citer la mauvaise qualité de vie, le risque de suicide qui est sans cesse croissant, la dépense et la perte d’autonomie, etc.

Si la dépression est une pathologie sous-diagnostiquée chez les personnes âgées, il existe plusieurs raisons à cela. Elle est considérée comme une complication possible des modes d’expression privilégiés des psychoses tardives. En réalité, bon nombre de personnes pensent que la tristesse est normale chez le senior, ce qui n’est pas vrai. Et en plus, il existe de nombreuses formes masquées de dépression qui ne se manifestent que très tardivement.

Quelles sont les causes de la dépression chez les personnes âgées ?

Il existe moult facteurs de risques de dépression chez les personnes âgées. Entre autres, les antécédents de dépression chez un jeune peuvent être une cause de dépression chronique à l’âge adulte. En plus, lorsque l’individu est atteint de pathologies chroniques neurologiques et cardiovasculaires, il est sujet à la dépression. Lorsque la vie d’une personne a été trop stressante, sujette à des traumatismes répétés, au deuil et à une vie socio-économique faible, la dépression devient facile. Il faut aussi noter que les femmes sont plus vulnérables à la dépression à l’âge adulte que les hommes.

Voir aussi  Acheter un dentier : quel prix, quel remboursement Sécurité sociale et mutuelle ?

La dépression chez une personne âgée peut être aussi liée à un ensemble de facteurs liés à l’environnement, à l’hérédité et aux troubles psychologiques. Certaines fois, des troubles de l’enfance et de la jeunesse refont surface et créent un état de dépression. Les regrets du passé, le rejet, l’isolement, et la désafférentation sont combinés à d’autres facteurs psychologiques. Tous ces facteurs peuvent causer la dépression chez la personne âgée.

Les symptômes de la dépression chez les seniors

Les symptômes de la dépression sont nombreux chez la personne âgée. Ils ressemblent à ceux d’autres maladies, et c’est la raison pour laquelle la pathologie est sous-diagnostiquée. D’après l’OMS, il existe 9 symptômes principaux de la dépression chez un individu. Au moins 5 sont nécessaires pour poser un diagnostic. Chez la personne âgée, ces 9 symptômes sont présents en plus de certains autres que le médecin traitant peut déceler. Voici quelques symptômes importants :

–          La tristesse chronique et qui est souvent suivie de douleurs et de pleurs

–          La fatigue et/ou la perte d’énergie pour réaliser les activités

–          La perte de l’appétit

–          La perte d’intérêt pour les activités de tous les jours et pour ceux qui sont souvent agréables

–          Le désir de ne vouloir rien faire de ses journées

–          Les sentiments et sensations de culpabilité ainsi que ceux de la dévalorisation

–          Les idées fréquentes de mort et de suicide

–          Les troubles de sommeil

–          Les troubles de concentration et de mémorisation (perte de mémoire)

Voir aussi  Comment choisir entre inhumation et crémation ?

–          Les troubles ou ralentissements psychomoteurs

–          Les troubles de l’alimentation

–          La prise abusive de l’alcool, des stupéfiants et/ou des tranquillisants

Smiling senior man staying in nursing home

Comment se passe le diagnostic et le traitement de la dépression chez la personne âgée ?

La dépression, qu’elle soit légère ou sévère, a des symptômes connus et répertoriés. Chez un aîné, le diagnostic de cette pathologie n’est pas aisé. La raison est que le senior peut se plaindre des douleurs et troubles physiques, des pertes de mémoire, de la tristesse à cause de différentes pertes. Il faut être vraiment aguerri pour déceler la pathologie chez le senior. En outre, il est important de ne pas confondre la dépression à la déprime ou à une tristesse passagère. Lorsque les perturbations de l’humeur sont remarquées de manière fréquente sur plus de deux semaines, on peut parler de dépression. La prise en charge est alors indispensable par un professionnel.

Le traitement de la dépression chez un aîné commence le plus souvent par des médicaments antidépresseurs. Les doses des médicaments utilisés doivent être diluées pour permettre une bonne absorption et élimination des produits. A la longue, des somnifères peuvent être ajoutés au traitement. L’une des meilleures stratégies de traitement de cette pathologie chez le senior est la reconstitution du tissu familial. L’aîné doit être entouré de ses proches et recevoir leur soutien durant cette période difficile.

La dépression chez les personnes âgées est un problème de santé mentale important qui peut avoir des conséquences graves sur leur bien-être physique, émotionnel et social. Malheureusement, la dépression chez les personnes âgées est souvent sous-diagnostiquée et sous-traitée, car elle est parfois considérée comme une partie normale du processus de vieillissement. Cependant, la dépression n’est pas une condition normale liée à l’âge et doit être prise au sérieux.

Voir aussi  Trouver rapidement un médecin : mode d’emploi pour séniors

Les causes de la dépression chez les personnes âgées peuvent être multiples et complexes. Certains facteurs de risque courants comprennent les problèmes de santé chroniques, la perte d’autonomie, l’isolement social, la perte de proches, les changements dans les routines quotidiennes, les difficultés financières et les effets secondaires de certains médicaments.

Les symptômes de la dépression chez les personnes âgées peuvent être différents de ceux observés chez les jeunes adultes. Les signes courants incluent la tristesse persistante, la perte d’intérêt pour les activités autrefois appréciées, la perte d’appétit, les troubles du sommeil, la fatigue, les douleurs physiques non expliquées, les sentiments d’inutilité ou de culpabilité, ainsi que les idées suicidaires.

Il est important de reconnaître et de traiter la dépression chez les personnes âgées, car elle peut entraîner une détérioration de la santé physique, une diminution de la qualité de vie, une augmentation des risques de maladies chroniques et une augmentation du risque de suicide. Le traitement de la dépression chez les personnes âgées peut comprendre une combinaison de thérapie talk, de médicaments antidépresseurs, d’activité physique régulière, de soutien social et de modifications du mode de vie.

Les professionnels de la santé, y compris les médecins, les infirmières et les travailleurs sociaux, jouent un rôle clé dans le dépistage et le traitement de la dépression chez les personnes âgées. Les proches et les membres de la famille peuvent également jouer un rôle important en étant attentifs aux signes de dépression, en offrant un soutien émotionnel et en encourageant les personnes âgées à rechercher de l’aide.

Il est essentiel de sensibiliser davantage à la dépression chez les personnes âgées, de lutter contre la stigmatisation associée à la santé mentale chez les personnes âgées et de mettre en place des politiques et des programmes visant à prévenir, dépister et traiter efficacement la dépression chez cette population vulnérable.

Laisser un commentaire