Chaque année, des milliers de personnes meurent à cause des maladies cardiovasculaires. Ces dernières regroupent les troubles et pathologies affectant le cœur et les vaisseaux sanguins. Les troubles cardiaques sont très présents chez les personnes âgées et selon la Fédération de cardiologie, la prévalence de l’insuffisance cardiaque double chez les personnes âgées de 40 à 80 ans chaque 10 ans. Que savoir sur cette maladie chez les seniors ?

Quels sont les problèmes cardiaques les plus connus chez les seniors ?

Il existe une diversité de problèmes cardiaques que rencontrent les personnes âgées. Alors que certains troubles sont héréditaires et que d’autres peuvent être liés à la naissance, d’autres naissent durant le cours de la vie. Moult problèmes cardiaques sont dépistés à ce jour. On peut citer entre autres :

–          L’insuffisance cardiaque : maladie chronique du cœur qui empêche le cœur de pomper le sang de manière efficace comme il le devrait

–          Les cardiopathies coronariennes : ce sont des affections qui touchent les vaisseaux sanguins qui alimentent le muscle cardiaque

–          Les maladies cérébro-vasculaires : ce sont des maladies qui affectent les vaisseaux sanguins qui alimentent le cerveau en sang

–          Les malformations cardiaques congénitales : ce sont des malformations de la structure du cœur déjà présentes à la naissance

–          Les artériopathies périphériques : ce sont des pathologies qui touchent les vaisseaux sanguins qui alimentent les jambes et les bras

–          Les thromboses veineuses profondes et les embolies pulmonaires : c’est une catégorie de maladies qui obstruent les veines des jambes par un caillot sanguin

–          Les cardiopathies rhumatismales : ce sont des maladies qui affectent les valves cardiaques.

–          Les accidents vasculaires cérébraux et les infarctus : ce sont des événements aigus qui surviennent lorsqu’une artère empêche le sang de parvenir au cerveau et au cœur

Voir aussi  Seniors toujours en activité : mode d'emploi

Il existe une multitude de maladies cardiovasculaires dont peut souffrir le senior. Cependant, les AVC et l’infarctus du myocarde sont les problèmes cardiaques les plus connus chez eux. C’est la raison pour laquelle un diagnostic sérieux et complet peut permettre au médecin de déterminer lequel de ces problèmes cardiaques dont souffre le senior et le moyen d’en guérir.

Les facteurs de risques et symptômes des problèmes cardiaques chez les seniors

Chez les seniors, les principaux facteurs de risques des problèmes cardiovasculaires sont : un manque d’activités sportives, l’usage excessif de l’alcool, la prise du tabac, la mauvaise alimentation, etc. Certains facteurs de risques peuvent se traduire chez le senior par une hyperglycémie, l’hypertension, le surpoids. Ce sont des facteurs de risques intermédiaires qui peuvent être traités dans les centres de santé ou de soins. La réduction de la cigarette, la bonne alimentation, la réduction de l’apport du sel dans l’organisme permet de réduire les facteurs de risques de cette maladie létale. De nos jours, il existe aussi des facteurs sous-jacents des problèmes cardiaques. On peut citer les facteurs de l’évolution sociale, les facteurs socioculturels et socioéconomiques, le vieillissement de la population, les traumatismes de vie, la pauvreté, le stress, les facteurs héréditaires, etc.

Comment prévenir et éviter les maladies cardiovasculaires ?

Les maladies ou problèmes cardiaques qui touchent les personnes âgées ont pour facteurs de risque le stress, le taux élevé de cholestérol, le tabagisme ou l’hérédité. Pour les prévenir il faut donc un ensemble de moyens à mettre en œuvre.

Par exemple, lorsqu’un senior cesse de fumer ou de boire de l’alcool ou encore d’améliorer son alimentation, son cœur est plus sain. La réduction du sel dans son alimentation est un élément important dans la réduction des risques des maladies cardiovasculaires parce que le sel augmente la rétention d’eau dans le sang et dans les artères. Il a aussi été démontré que le traitement de l’hypertension artérielle, du diabète et de l’hyperlipidémie par les médicaments permet de réduire les risques d’AVC et des infarctus. De nos jours, ces soins sont abordables et à prix réduits, permettant aux aînés d’en bénéficier grâce aux politiques de santé.

Voir aussi  La cuisine saine et délicieuse pour les retraités : recettes adaptées aux besoins nutritionnels

Pour réduire les risques d’AVC et d’infarctus, il est important de prendre soin de son cœur de la bonne manière. Pour cela, les spécialistes proposent aux seniors d’adopter de bonnes habitudes afin de protéger leurs cœurs. Selon certaines recherches, un problème cardiaque peut être réduit de 65% et le risque de mort suite à la maladie de 83% si le senior prend soin de son cœur.

Le senior doit en effet faire des activités physiques. Le sport permet de stimuler l’organisme, de le fortifier, d’éliminer certaines toxines de l’organisme. Aussi, favorise-t-il le bon fonctionnement du cœur, ce qui permet d’éliminer les risques de maladies cardiovasculaires. Cependant, il doit être accompagné par un spécialiste pour réaliser les bons exercices. En outre, le senior doit avoir une bonne alimentation, manger les fruits et les légumes. Il doit boire beaucoup d’eau et éviter les boissons gazeuses. En plus, il doit contrôler le taux de cholestérol dans ses repas. En plus, bien dormir et avoir une bonne hygiène de sommeil permet d’éviter l’hypertension et les fatigues chroniques qui ne sont pas bonnes pour le cœur.

Les problèmes cardiaques sont courants chez les personnes âgées et peuvent avoir un impact significatif sur leur santé et leur qualité de vie. Voici quelques informations clés sur les problèmes cardiaques chez les seniors :

  1. Maladies cardiaques courantes : Les maladies cardiaques courantes chez les personnes âgées comprennent l’hypertension artérielle, la maladie coronarienne, l’insuffisance cardiaque congestive, les arythmies cardiaques et les maladies valvulaires cardiaques. Ces conditions peuvent se développer en raison de l’accumulation de facteurs de risque au fil du temps, tels que l’âge, l’hérédité, le tabagisme, une alimentation peu saine, le manque d’exercice et d’autres problèmes de santé préexistants.
  2. Symptômes : Les symptômes des problèmes cardiaques chez les seniors peuvent varier en fonction de la condition spécifique, mais ils peuvent inclure des douleurs thoraciques, une dyspnée (essoufflement), une fatigue excessive, des étourdissements, des palpitations, des gonflements des membres et une diminution de la tolérance à l’effort. Cependant, il est important de noter que certains seniors peuvent ne pas présenter de symptômes évidents, ce qui rend le dépistage et la prévention encore plus importants.
  3. Prévention : Une alimentation saine, riche en fruits, légumes et grains entiers, ainsi qu’une consommation modérée d’alcool, peut aider à réduire le risque de maladies cardiaques. Il est également essentiel de maintenir une activité physique régulière, d’éviter le tabagisme et de gérer le stress. Il est recommandé de consulter régulièrement un médecin pour des bilans de santé et des tests de dépistage appropriés.
  4. Diagnostic et traitement : Le diagnostic des problèmes cardiaques chez les seniors implique souvent des examens médicaux approfondis, tels que l’électrocardiogramme (ECG), l’échocardiographie, les tests sanguins et, si nécessaire, des tests d’effort. Le traitement peut varier en fonction de la condition spécifique, mais il peut inclure des médicaments, des changements de mode de vie, une réadaptation cardiaque, des interventions chirurgicales ou des procédures médicales telles que la pose de stents ou la chirurgie de pontage coronarien.
  5. Soins et soutien : Les personnes âgées atteintes de problèmes cardiaques peuvent bénéficier d’un soutien médical et émotionnel. Il est essentiel de suivre les recommandations médicales, de prendre les médicaments prescrits régulièrement et de signaler tout changement de symptômes au médecin. Une alimentation équilibrée et une activité physique adaptée aux capacités individuelles peuvent également contribuer à la gestion des problèmes cardiaques.
Voir aussi  Se faire vacciner contre la grippe : mode d'emploi

Il est important de souligner que ces informations sont générales et qu’il est essentiel de consulter un professionnel de la santé pour obtenir des conseils spécifiques à votre situation. Chaque personne est unique et peut nécessiter une évaluation médicale approfondie pour déterminer les meilleures approches.