Une pathologie dentaire, un accident ou l’âge avancé peut être la cause de la perte d’une partie ou de l’intégralité de la dentition. Pour remplacer ce vide, le chirurgien-dentiste propose une prothèse dentaire amovible connue sous le nom de dentier. Le choix de ce dernier se fait en fonction du nombre de dents manquant, de l’esthétique souhaitée, de l’état de santé et surtout du budget de la personne concernée. Craignant la qualité et l’efficacité de celui-ci, beaucoup se posent énormément de questions. Cela dit quels sont les prix et les remboursements accordés par les sécurités sociales ? Qu’en est- il de la prise en charge de la mutuelle ?

Ce qu’il faut savoir du dentier

Le dentier est une prothèse dentaire amovible qui est mise pour retrouver un sourire plutôt esthétique, une mastication naturelle ou juste pour des raisons de prononciation. Il peut s’agir d’une partie manquante ou de la dentition toute entière. Il peut être provisoire, partiel ou complet avec de la résine ou de la porcelaine comme matériau de conception. Et, le squelette du dentier peut être soit en stellite, soit en résine acrylique.

Les différents types d’un dentier

On distingue d’ailleurs plusieurs types de dentiers. En fonction du cas spécifique de chaque patient, le chirurgien-dentiste propose le type de dentier adapté. Il en existe 5 au total :

Le dentier partiel : Cette solution est proposée lorsqu’il y a la perte d’une ou de plusieurs dents. Pour qu’il soit stable et tienne en place, il est fixé sur les dents restantes ou les gencives grâce à des crochets en résine ou en métal.

Le dentier sur implant : Il est le plus souvent proposé aux patients qui souhaitent retrouver la mastication.   À l’aide d’un bouton-pression, la prothèse dentaire est clippée sur les implants qui remplacent les dents manquantes dans la mâchoire.

Voir aussi  La vaccination chez les seniors

Le dentier sans palais : Il est assez économique et souvent proposé aux personnes possédant une faible masse osseuse, au point qu’un dentier avec implant est difficile ou presque impossible. Il est composé d’une fausse gencive, d’un faux palais et de dents artificielles. Il tient bien en place et son utilisation est assez facile, et sans colle.

Le dentier provisoire : Il a pour but de préserver l’os des mâchoires pour une prothèse définitive ou une pose d’implant.

Le dentier complet : il est proposé pour les personnes ayant perdu l’intégralité de leur dentition. Elle a tendance à bouger ou à tomber lorsque le relief osseux chez le patient est faible. Pour éviter ça, l’utilisation d’une colle spécifique est recommandée.

Quel est le prix d’un dentier ?

Généralement, le prix d’une prothèse dentaire amovible (en résine ou en métal) varie entre 800 € et 5000 €. On estime donc entre 2000 et 3000 € le prix des deux mâchoires. Le prix d’un dentier clipper sur un implant peut coûter entre 3000 et 10 000 € selon le nombre de dents à remplacer.

Le prix du dentier dépend également de quatre éléments principaux : le matériau utilisé pour les dents, le nombre manquant, le matériau utilisé pour le squelette de l’appareil, les tarifs et les expériences du chirurgien-dentiste.   Il faut noter qu’une mâchoire complète du dentier compte 14 dents. En effet, il est impossible de remplacer les molaires sur le dentier.   

Quel est le remboursement de sécurité sociale pour un dentier ?

Les prises en charge de la Sécurité sociale portent peu sur les soins des dents, en particulier le dentier. Le remboursement pour une prothèse dentaire amovible complète unimaxillaire est de 70 % du taux de convention, c’est-à-dire une prise en charge de 127,92 € pour 182,75 €.   Cette prise en charge peut toutefois varier en fonction du nombre de dents qui manquent et doivent être remplacées. Les 30 % restants, le ticket modérateur représentent le minimum remboursé par votre mutuelle santé. Pour un dentier partiel composé de 4 dents, la prise en charge de la Sécurité sociale peut être de 45, 15 € sachant que le coût moyen peut varier entre 500 € et 600 €.

Voir aussi  Les bienfaits de la méditation pour les seniors : comment démarrer une pratique quotidienne

Quel est le remboursement de la mutuelle pour un dentier ?

Pour une mâchoire complète dont le tarif moyen est de 1200 €, la sécurité sociale prend en charge 127,92 €, laissant ainsi les 1072, 08 € à la prise en charge de la mutuelle. Les remboursements de la mutuelle dépendent des formules souscrites. Les montants de prises en charge des mutuelles sont déterminés en fonction d’un taux appliqué au BRSS ou un forfait annuel. Pour une formule dentaire à 200 % du BRSS, le montant de remboursement de la mutuelle pour seniors peut atteindre jusqu’à 237,92 €. De même pour une mutuelle de formule de 400 % du BRSS, le montant de remboursement de la mutuelle est de 603,07 €. Le forfait annuel quant à lui est défini en fonction du montant de votre souscription auprès de la mutuelle santé.

Si vous envisagez d’acheter un dentier, il est essentiel de comprendre les différentes options disponibles et les étapes à suivre pour obtenir un dentier adapté à vos besoins. Voici un guide pratique pour vous aider dans ce processus :

  1. Consultez un dentiste : La première étape consiste à consulter un dentiste. Un dentiste évaluera l’état de votre bouche, prendra des empreintes dentaires et discutera de vos besoins spécifiques. Il pourra vous recommander le type de dentier qui convient le mieux à votre situation.
  2. Choisissez le type de dentier : Il existe différents types de dentiers, tels que les dentiers complets, les dentiers partiels et les sur-dentiers. Un dentier complet remplace tous les dents, tandis qu’un dentier partiel ne remplace que quelques dents manquantes. Un sur-dentier est utilisé lorsque certaines dents naturelles sont encore présentes et peuvent servir de support au dentier. Votre dentiste vous aidera à choisir le type de dentier approprié.
  3. Prenez des empreintes dentaires : Une fois que vous avez choisi le type de dentier, votre dentiste prendra des empreintes précises de votre bouche. Cela permettra de fabriquer un dentier sur mesure qui s’adapte parfaitement à votre mâchoire.
  4. Essayez le dentier provisoire : Pendant que votre dentier personnalisé est fabriqué, votre dentiste peut vous fournir un dentier provisoire à porter. Cela vous permettra de vous habituer à la sensation du dentier et de détecter d’éventuels ajustements nécessaires.
  5. Réglages et ajustements : Lorsque votre dentier personnalisé est prêt, votre dentiste effectuera des ajustements pour garantir un bon ajustement et un confort optimal. Il peut falloir quelques visites supplémentaires pour obtenir un ajustement parfait.
  6. Soins et entretien : Votre dentiste vous donnera des instructions sur la manière de prendre soin de votre dentier. Cela peut inclure le nettoyage quotidien du dentier, en utilisant des produits dentaires spécifiques, ainsi que des conseils sur l’hygiène buccale générale.
  7. Suivi régulier : Il est important de continuer à consulter régulièrement votre dentiste pour des contrôles et des ajustements si nécessaire. Les tissus buccaux évoluent avec le temps, il est donc essentiel de s’assurer que votre dentier continue de bien s’adapter.
Voir aussi  Quels sont les avantages d'opter pour des résidences seniors pour ses grands-parents ?

Il est important de noter que l’achat d’un dentier est un processus personnalisé et qu’il est préférable de suivre les conseils et les recommandations de votre dentiste tout au long du processus. Ils sont les mieux placés pour évaluer vos besoins spécifiques et vous guider vers la meilleure option de dentier pour vous.

Laisser un commentaire