Dépendance, mode d’emploi

La dépendance pour les seniors peut être physique, mentale, ou parfois les deux sont associées. Dans certains cas, la famille est toujours une aide appréciable : faire les courses, transporter les personnes d’un lieu à un autre, aider à faire le ménage, préparer les repas, aider à la toilette et à l’habillage, ou même simplement être présent de temps en temps..

Il est vivement conseillé de s’équiper d’une télé alarme, qui peut avertir en cas de chute, par exemple. Mais dans de nombreux cas, cela ne suffit pas. D’une part parce que bien souvent les enfants d’une personne âgée dépendante ont eux-mêmes des emplois et des enfants à gérer et ne sont donc pas aussi disponibles qu’ils le souhaiteraient ou qu’il le faudrait, et d’autre part parce que les soins à apporter à une personne dépendante peuvent être compliqués et dépasser les capacités de celui ou celle qui voudrait s’en charger.

Par exemple, l’amour et la bonne volonté ne suffisent pas si l’on doit porter ou soulever quelqu’un, alors que l’on n’en a pas la force physique. Bien souvent, les liens affectifs compliquent les choses : une personne âgée n’acceptera pas forcément des conseils ou des ordres de l’un de ses enfants. C’est pourquoi les conseils généraux des départements ont mis en place des systèmes d’aide, connus sous le nom d’APA (allocation personnalisée d’autonomie).

Pour y avoir droit, il faut remplir un dossier que l’on retire au CCAS (centre communal d’action sociale) de son domicile. Une fois le dossier rempli, un médecin viendra voir la personne à son domicile, après avoir recueilli l’avis du médecin traitant, pour déterminer son degré d’autonomie.

En fonction des conclusions du médecin, la personne âgée dépendante pourra avoir droit à différentes aides : la rémunération de services d’aide à domicile (auxiliaire de vie, aide ménagère, garde…), aide pour des travaux d’adaptation du logement à la dépendance, accueil de jour ou accueil temporaire dans des établissements pour personnes âgées dépendantes, portage des repas…

Pour ceux qui le souhaitent, il est également possible d’être accueilli en EHPAD (établissement pour personnes âgées dépendantes). Il est fortement conseillé de remplir un dossier le plus tôt possible, même si le besoin ne s’en fait pas sentir dans l’immédiat. Le financement de cet hébergement peut être complété par l’APA, et il existe également une aide sociale à l’hébergement, proposée par certains conseils généraux, permettant de faire face aux frais occasionnés.

Laisser un commentaire