L’assurance retraite : conseils et mode d’emploi

La retraite est une période dans la vie d’un travailleur où il est enlevé de la vie active. Pendant cette période, il touche régulièrement une somme d’argent appelée pension de retraite. En France, l’âge légal pour partir à la retraite est de 62 ans. Ainsi, avant de quitter la vie active en tant que senior, il est important de souscrire à l’assurance retraite, un dispositif qui calcule et verse la pension de retraite. Que savoir de l’assurance retraite et comment ça se passe ?

L’assurance retraite : ça sert à quoi ?

L’Assurance retraite est l’institution qui gère le paiement de la pension de retraite à tous ceux qui en ont droit. Elle paie les pensions de retraite de base aux salariés du secteur privé, aux contractuels de droit public, aux travailleurs indépendants et aux artistes-auteurs. Elle verse la pension à plus de 15 millions de français retraités.

Plus de 90% des travailleurs sont concernés par l’assurance retraite. Elle est mise en œuvre par la Cnav (Caisse nationale d’assurance vieillesse).  Cette dernière est subdivisée en plusieurs compartiments dont la Carsat (Caisse d’assurance retraite et de santé au travail).

Que savoir sur les assurances de retraite ?

L’assurance retraite est une solution proposée aux salariés et qui leur garantit une retraite paisible au moment venu. Elle leur permet aussi de percevoir une allocation mensuelle pour garder leur niveau de vie, une fois qu’ils sont retraités.

En France, il existe trois régimes dans l’assurance retraite. Il y a en premier le régime de base ou le régime général, ensuite le régime complémentaire et enfin, les différentes formes d’épargnes retraites. Ces dernières peuvent être individuelles ou collectives. Ce sont elles qui sont gérées par les sociétés d’assurance. En termes de complément de retraite, il existe une large gamme de contrats d’assurance sur le marché. Voici les plus connus :

–          Les contrats à prestations définies

–          Les contrats en sursalaires

–          Les contrats à cotisations spécifiques

–          Les indemnités de fin de carrière.

Il est important de noter que les solutions retraite proposées par les établissements d’assurance sont le plus souvent basées sur la loi Madelin. Grâce à ce dispositif, les salariés ont la possibilité de jouir d’un complément de pension de retraite. En plus, remarquez que les contrats d’assurance sur le marché dépendent du statut du travailleur.

Les principaux types d’assurance retraite

L’assurance retraite fonctionne comme l’assurance vie. Il existe trois différents types de contrats d’assurance retraite sur le marché actuellement.

–          Le contrat d’assurance retraite des gérants majoritaires : il est caractérisé par le paiement des cotisations. C’est une catégorie de contrats d’assurance par capitalisation. Pour ces contrats, c’est l’entreprise ou la société qui se charge de les signer. La solution proposée est marquée dans les charges déductibles de l’entreprise.

–          Le contrat d’assurance pour les professions artisanale, médicale et libérale : il est aussi caractérisé par le paiement des cotisations. Elle entre dans les charges déductibles de l’impôt sur le revenu. Contrairement au contrat d’assurance retraite des gérants majoritaires, celui-ci est souscrit de manière individuelle.

–          Le contrat d’assurance retraite pour les salariés : ce type de contrat est souscrit par l’entreprise pour ses employés. Il en existe plusieurs sortes sur le marché. Entre autres, on peut citer le contrat article 83, le contrat par capitalisation à court terme et à long terme.

Les contrats de retraite complémentaires ou surcomplémentaires : avantages

Il est important de noter que les assurances retraite sont des sources de revenus complémentaires pour les retraités, leur permettant de bien vivre après la vie active. Ces complémentaires, comme leur nom l’indique, permettent de suppléer les revenus perçus par les régimes généraux et complémentaires conventionnels.

Les sociétés d’assurance proposent différents autres contrats de retraites pour les nombreuses catégories de travailleurs qui existent. Pour trouver le bon contrat, il est important de prendre rendez-vous avec un professionnel afin d’obtenir toutes les informations nécessaires et de se lancer convenablement.

En effet, les pensions de retraite proposées par le régime complémentaire et le régime de base sont revues à la baisse. La première raison est que la plupart des retraités ont une espérance de vie plus longue. En plus, la plupart des personnes entrent tardivement dans la vie active, ce qui crée un nombre important de retraités à gérer par les institutions compétentes. Les cotisations des travailleurs ne sont plus suffisantes pour financer les pensions de retraite.

C’est dans cette optique qu’il y a la retraite supplémentaire qui est facultative. Elle peut être souscrite auprès d’une société de prévoyance, d’une banque ou d’un assureur retraite en ligne. Dans les entreprises, l’employeur peut souscrire à ce type de contrat pour le compte de ses employés.

Dans ce cas, la personne active ou le salarié doit verser des primes pendant toute la durée de son activité professionnelle. C’est cette somme qui lui servira d’épargne retraite. Lorsqu’il sera effectivement en retraite, il pourra bénéficier de rentes viagères ou d’un capital en fonction du contrat signé. La retraite supplémentaire se décline souvent sous deux formes : la retraite supplémentaire à prestations définies et celle à cotisation définies.

Laisser un commentaire