Comment connaître le montant de sa retraite ?

La retraite est issue de carrières certaines pour tous les travailleurs. C’est une cessation d’activer, un retrait de la vie active. En France, la retraite est normalement obtenue à 62 ans. Toutefois, certaines personnes peuvent être éligibles à 67 ans.

Pour préparer leur retraite, c’est-à-dire avoir droit à une pension, les travailleurs doivent cotiser durant de long trimestre. Le montant de la retraite est principalement calculé à partir de cette donnée.

Vous voulez connaitre le montant de votre retraite afin d’anticiper si possible sur les mesures à mettre en place pour l’augmenter ?

Découvrez dans cet article comment calculer le montant de votre retraite.

Montant de retraite : l’essentiel à savoir

Il existe deux types de régimes : le régime général et le régime aligné. Le régime général regroupe tous les salariés qui travaillent pour les entreprises privées alors que le régime aligné regroupe tous les salariés qui travaillent dans le secteur agricole. Le montant de la retraite pour les deux types de régimes est égal à la somme de la retraite de base additionnée du montant de la retraite complémentaire.

Généralement, la pension complémentaire est fixée dans les deux types de régimes. La pension de base se calcule de différentes manières et prend en compte :

Le revenu annuel moyen,

La durée d’assurance,

Le taux de retraite.

Le revenu annuel moyen

Il est déterminé par l’addition des salaires de vos 25 meilleures années de carrière par le même nombre d’années.

La durée de l’assurance

Elle doit être comprise entre 166 et 172 trimestres par rapport à votre année de naissance. Toutefois, le montant de retraite diminue lorsque votre durée d’assurance n’atteint pas le seuil exigé.

Le taux

Le taux est évalué à partir des facteurs tels que : l’âge, la situation et la durée d’assurance. Il est généralement compris entre 37,5 et 50 % et prend spécifiquement en compte le nombre de trimestres de travail effectué. Le taux maximum ou taux plein est de 50 %. Il est appliqué lorsque le travailleur boucle les 62 ans et atteint le nombre de trimestres requis (166 à 172).

Dans le cas contraire, il doit :

Soit continuer le travail

Soit retarder sa retraite

Quelle est la pension de retraite d’un fonctionnaire ?

Le fonctionnaire a droit à deux types de pensions : la pension de base et la pension complémentaire.

La pension de base dans la fonction publique se calcule sur la base du traitement mensuel des 6 derniers mois de travail de l’intéressé. Il est multiplié par 75 % pour une carrière totale et est proportionnel au nombre de semestres validés.

 Quant à la pension complémentaire, elle est évaluée en points. Les points de retraite sont octroyés aux assurés à partir des cotisations.

 Il faut noter que la pension de base des fonctionnaires est versée chaque mois par l’État ou la Caisse nationale de retraites des collectivités locales (CNRACL). De la même façon, la pension complémentaire est gérée par le Régime additionnel de la fonction publique (RAFP).

Pension de retraite des travailleurs indépendants

Il existe 3 types de travailleurs indépendants :

les artisans, les commerçants et industriels,

les professions libérales

les exploitants agricoles.

Pension de retraite des artisans, commerçants et industriels

Dans ces secteurs, la retraite de base tient compte du revenu annuel moyen de :

· vos 25 meilleures années de service,

· du taux plein de 50 %,

· du quotient du nombre de trimestres validés sur la durée de référence.

Le montant de la retraite complémentaire se calcule avec le système de points.

La retraite dans ces domaines incombe entièrement à la Sécurité sociale des indépendants (SSI, ancienne RSI). Les artisans et les commerçants sont soumis à un même régime complémentaire.

Pension de retraite des professions libérales

La pension des professions libérales comprend la pension de base et la pension complémentaire.

La pension de base se détermine en fonction des cotisations des travailleurs qui sont convertis en points.

La pension de base est obtenue par la multiplication de la valeur unitaire d’un point par le nombre total de points accumulé.

 La retraite de base des professions libérales est prise en charge par la Caisse nationale d’assurance-vieillesse des professions libérales (CNAVPL).

Quant à la pension complémentaire, elle est calculée par la section professionnelle à laquelle le travailleur est lié.

Pension de retraite des exploitants agricoles

La pension de base regroupe les parts forfaitaires et les parts proportionnelles aux revenus. Elle peut subir une augmentation ou une diminution.

De son côté, la retraite complémentaire est calculée en points. Elle ne subit aucune décote ou surcote.

Le calcul du montant de retraite peut être assez difficile à réaliser pour le salarié au vu de tous les paramètres indispensables auxquels il doit se référer. Néanmoins, il existe aujourd’hui des stimulateurs de retraite en ligne qui peuvent lui faciliter la tâche.

Comment améliorer le montant de sa retraite ?

Si après calcul vous trouvez que le montant de votre retraite ne sera pas assez conséquent pour couvrir vos besoins, vous pouvez dès aujourd’hui commencer à mettre en place des actions pour améliorer le montant de votre retraite. Vous avez à vos actifs trois possibilités pour augmenter le montant de votre pension.

La première consiste à prolonger la durée de votre activité : si vous avez atteint l’âge légal de la retraite et que vous avez cotisé pendant 166 à 172 semestres suivant votre année de naissance, le montant de votre retraite sera augmenté. Il s’agit là d’une surcote.

La deuxième consiste à racheter des trimestres : dans ce cas, vous avez la possibilité de faire valider des trimestres pour les stages d’études que vous avez accomplis, les cotisations arriérées spécifiques aux artistes auteurs, les cotisations arriérées, le rachat spécifique aux enfants de harkis, moghaznis et personnels des forces supplétives de l’armée française, le rachat d’année d’études supérieures ou d’années incomplètes, le rachat de cotisations.

La troisième option consiste à cumuler sous certaines conditions un emploi avec votre retraite.

Laisser un commentaire