Le calcul du coût d’une maison de retraite se fait en fonction de deux tarifs, que sont le tarif dépendance et le tarif hébergement. A savoir que le forfait soins ne doit pas être pris en charge par le résident mais par l’assurance maladie. Ce n’est donc pas au résident de s’acquitter du coût de ce forfait.

Le tarif dépendance correspond à un montant qui se définit en fonction du niveau de dépendance du résident. Plus le résident est dépendant et demande donc une assistance plus poussée, plus le montant du forfait sera élevé. A savoir que le forfait dépendance se divise en trois catégories de tarifs. Le plus important s’adresse aux personnes appartenant aux groupes iso-ressources (GIR) 1 et 2. Le deuxième s’adresse aux résidents des GIR 3 et 4.

Et enfin le troisième aux résidents qui appartiennent aux GIR 5 et 6. Cela étant, une personne qui relève des GIR 1 et 2 bénéficie d’une allocation personnalisée d’autonomie qui couvre en partie le coût du forfait dépendance. Le reste de la somme dont il faut encore s’acquitter est évalué selon les revenus du résident, ou des éventuels proches qui prendraient en charge le coût de la maison de retraite.

Ensuite, il faut compter le tarif hébergement dont le coût est totalement imputé au résident. Il n’existe pas d’allocation, ou autres aides, pour compenser cette somme. Néanmoins, il se peut que l’ensemble des ressources du résident ne suffisent pas à couvrir le tarif hébergement. Auquel cas, un dossier peut être monté auprès de l’aide sociale départementale. Si le dossier est accepté, c’est-à-dire qu’il y a preuve de ressources insuffisantes, cet organisme réglera la somme relative à l’hébergement.

Voir aussi  Acheter un bien immobilier après 50 ans
Smiling senior man staying in nursing home

Selon la maison de retraite, le tarif hébergement peut varier. Mais cette variation n’est pas importante. Le coût journalier d’une maison de retraite se situe en général entre 40 et 50 euros. A savoir que ce tarif n’englobe pas forcément les mêmes services, c’est selon la maison de retraite. En guise d’exemple : certaines maisons de retraite vont demander un supplément financier pour blanchir le linge du résident.

D’autres feront entrer cette prestation dans le tarif hébergement. Mis à part le tarif dépendance et le tarif hébergement, diverses prestations sont généralement proposées, entraînant de nouveaux coûts. Parmi ces dépenses figurent les produits d’hygiène corporelle, qui sont la plupart du temps à la charge du résident. Vient ensuite le coût relatif à l’utilisation des appareils téléphoniques et télévisuels.

Chaque chambre de résident est normalement équipée pour l’arrivée d’une ligne de téléphone, mais l’appareil, le coût de l’abonnement et le coûts des appels sont à la charge de la personne. Concernant le poste de télé, rares sont les maisons de retraite qui en fournissent. Si un résident souhaite la télévision dans sa chambre, il doit la faire venir lui-même.

Si un résident souhaite déjeuner avec des membres de sa famille, ou autres proches, les repas de ces derniers seront systématiquement facturés. Tout comme les sorties et divertissements extérieurs que le personnel de la maison de retraite peut mettre en place. Ces moments de loisirs en extérieur sont le plus souvent facturés.

Enfin, toutes les maisons de retraite proposent des séances de coiffure, manucure, maquillage, etc., effectuées par des professionnels de ces différents domaines. Chaque fois qu’un résident sollicite une séance, celle-ci lui est facturée.

Voir aussi  Donner de son vivant, mode d’emploi

Compte tenu des diverses prestations proposées par les établissements, définir le coût mensuel précis d’une maison de retraite est impossible. Néanmoins, l’Inspection générale des affaires sociales a sorti une publication en 2009 stipulant qu’en milieu rural le montant minimum se situe entre 1400 et 1500 euros par mois. En milieu urbain, il varie entre 2800 et 2900 euros.

Senior woman on wheelchair taking her husband’s hand.

Le coût d’une maison de retraite peut varier en fonction de plusieurs facteurs tels que l’emplacement géographique, les services offerts, le niveau de confort, les installations et les soins médicaux proposés. Voici un guide général pour vous aider à comprendre les différents éléments qui peuvent influencer le coût d’une maison de retraite :

  1. Type de maison de retraite : Il existe différents types de maisons de retraite, notamment les résidences autonomes, les résidences-services et les établissements médicalisés. Les prix peuvent varier en fonction du type de maison de retraite choisi, car les services et les soins diffèrent.
  2. Emplacement géographique : Le coût des maisons de retraite peut varier considérablement selon la région ou la ville où elles se trouvent. Les zones urbaines tendent à être plus chères que les zones rurales. Les maisons de retraite situées dans des quartiers prestigieux ou des régions prisées peuvent également avoir des tarifs plus élevés.
  3. Logement : Le type de logement proposé dans la maison de retraite peut influencer le coût. Les chambres individuelles sont généralement plus chères que les chambres partagées. Certains établissements proposent également des appartements ou des studios indépendants, qui peuvent avoir des tarifs plus élevés.
  4. Services et installations : Les maisons de retraite offrent différents services et installations tels que des repas, des activités sociales, des soins médicaux, une assistance pour les tâches quotidiennes, des espaces de loisirs, etc. Plus les services et les installations sont nombreux et de haute qualité, plus le coût sera élevé.
  5. Soins médicaux : Si vous avez besoin de soins médicaux spécifiques, tels que des soins infirmiers réguliers ou une assistance pour des problèmes de santé particuliers, cela peut augmenter le coût de la maison de retraite. Certains établissements proposent également des soins spécialisés tels que la maladie d’Alzheimer ou la démence.
  6. Niveau de confort : Certains établissements offrent un niveau de confort supérieur, avec des équipements haut de gamme, des espaces communs luxueux, des jardins bien entretenus, etc. Cela peut entraîner des coûts plus élevés.
  7. Durée de séjour : Le coût d’une maison de retraite peut être calculé en fonction de la durée de séjour. Certains établissements proposent des contrats à court terme ou à long terme, avec des tarifs différents pour chaque option.
Voir aussi  EHPAD Parkinson : coûts et aides financières disponibles

Il est important de noter que les coûts des maisons de retraite peuvent varier considérablement d’un établissement à l’autre. Il est recommandé de visiter différentes maisons de retraite, de discuter avec le personnel et de demander une liste détaillée des coûts pour avoir une idée précise des tarifs pratiqués. Il est également recommandé de vérifier si des aides financières ou des subventions gouvernementales sont disponibles pour alléger le coût de la maison de retraite.

Laisser un commentaire