Les maisons de retraite médicalisées accueillent les séniors en perte d’autonomie. L’admission en maison de retraite médicalisée se fait en suivant un certain nombre de procédures. En amont il faudra prendre cette décision et procéder au choix convenable d’établissement d’accueil. En aval, vous devez avoir à l’esprit que l’hébergement et les soins nécessitent des frais que vous devez prévoir. 

Comment fonctionne une maison de retraite médicalisée ? 

Les maisons de retraite sont des lieux conçus spécialement pour les séniors en perte d’autonomie. Ces centres disposent des infrastructures adaptées aux besoins des résidents. Dans les maisons de retraite médicalisées, chaque sénior dispose de sa chambre. Les appartements sont très bien équipés en vue de garantir le confort et le bien-être aux résidents. En vue de mieux accompagner les résidents, diverses prestations sont proposées par les maisons de retraite. Il s’agit entre autres, de la restauration, de l’entretien, des animations et du blanchissage. Les maisons de retraite établissent et entretiennent un lien convivial de communication avec les familles des séniors. 

Chaque maison de retraite médicalisée se dote d’un personnel soignant qualifié et pluridisciplinaire composé de spécialistes issus de plusieurs domaines. Ce personnel comporte entre autres des infirmières, des médecins, des psychologues, et des aides-soignantes. Avec tous ces professionnels, les séniors bénéficient d’une prise en charge sanitaire adéquate. 

À part le corps sanitaire, dans les maisons de retraite, il est possible de retrouver des unités spécialisées. Celles-ci ont pour mission d’intervenir dans des situations qui dépassent les compétences du personnel soignant. Ces unités paramédicales opèrent également en cohésion avec le personnel médical. À titre d’exemple, une unité spécialisée peut intervenir pour offrir une surveillance permanente à des séniors jugés très fragiles. Les maisons de retraite ne ménagent pas leur effort en vue de toujours assurer la diversité de services. 

Smiling senior man staying in nursing home

Admission en maison de retraite médicalisée : quelles démarches suivre ?

Pour être admis dans une maison de retraite médicalisée, quelques procédures sont à suivre. 

Voir aussi  Rédiger un testament, mode d'emploi

En premier lieu, le dossier médical du sénior doit être à jour. Avant de prendre une décision d’admission en maison de retraite médicalisée, celle-ci exige une évaluation sanitaire. Elle permet d’avoir une idée bien précise de votre état de santé en vue de prévoir les soins nécessaires. À cet effet, un formulaire doit être rempli et validé par un médecin qualifié. 

En deuxième lieu, le sénior doit fournir des informations sur sa situation familiale, ses revenus, etc. 

Après cette étape, vous aurez à fournir les pièces qui composeront le dossier officiel. Il s’agit : 

  • d’une pièce d’identité, 
  • d’un certificat de sécurité sociale,
  • d’une copie de la mutuelle ou d’assurance,
  • des pièces justificatives des revenus et des ressources. 

L’étape du dépôt de dossier est celle qui précède l’accession. Elle constitue en effet, une sorte de demande officielle adressée à la maison de retraite.  Veillez à ce que tous ces éléments soient réunis pour plus de célérité dans l’étude rapide de votre dossier. 

Admission en maison de retraite médicalisée : à qui incombe la décision ?

La décision d’envoi d’une personne âgée en maison de retraite médicalisée est prise en fonction de sa santé physique et mentale. Elle peut être prise par la personne concernée elle-même, par l’un de ses enfants ou parents proches ou par son tuteur (en cas de placement sous régime juridique). 

Quelles que puissent être les circonstances, il est indispensable d’établir un certificat médical (généralement délivré par le médecin traitant). Ce document attestera l’incapacité à vivre seul et de la perte d’autonomie du sénior. Le consentement de la personne âgée reste cependant indispensable et ne peut être remis en cause que par un juge. Cette remise en cause est faite suite à des examens qui devront révéler la réelle incapacité du sénior à vivre seul et à prendre des décisions par lui-même.

Choix d’une maison de retraite médicalisée : quels sont les critères à suivre ?

Le choix de la maison de retraite médicalisée doit se baser sur certains critères, que sont :

  • la localisation de la maison de retraite pour faciliter les visites,
  • les services proposés par la maison,
  • les horaires et jours de visites,
  • les activités ludiques, sportives, etc. organisées,
  • l’organisation des soins en journée et pendant la nuit,
  • les tarifs proposés.
Voir aussi  Les bienfaits de la méditation pour les seniors : comment démarrer une pratique quotidienne

En ce qui concerne le tarif, assurez-vous qu’il soit à la portée de votre budget.

Quels sont les tarifs d’une maison de retraite médicalisée ?

Le tarif d’une maison de retraite médicalisée est la plupart du temps comporte trois volets.

Le premier volet est celui de l’hôtellerie (11 616 €/an en moyenne). Il est pris en charge par le résident ou sa famille. Pour s’en acquitter, on peut aussi faire appel à des aides.

Le deuxième volet concerne les soins dispensés (11 844 €/an en moyenne). Il est pris en charge par l’assurance maladie.

Le dernier volet est afférent à la perte d’autonomie (11 245 €/an en moyenne). Il est partiellement couvert par l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (A.P.A.).

Ces trois composantes rassemblées donnent 34 707 €/an en moyenne. Toutefois, diverses aides et accompagnement peuvent venir réduire de moitié ce montant.

Trouver une maison de retraite médicalisée peut être une étape importante dans la vie d’un proche âgé. Voici un guide pour vous aider dans cette démarche :

  1. Déterminez les besoins :

Avant de commencer votre recherche, il est important de bien comprendre les besoins de votre proche âgé. Prenez en compte son état de santé, ses besoins médicaux, sa mobilité, ses préférences personnelles et son budget.

  • Faites des recherches en ligne :

Utilisez des moteurs de recherche, des annuaires en ligne spécialisés dans les maisons de retraite médicalisées, ou consultez les sites web des établissements proches de chez vous. Ces plateformes vous permettent souvent de filtrer les résultats en fonction de critères spécifiques tels que la localisation, les services médicaux offerts, les installations et le coût.

  • Consultez les avis et recommandations :
Voir aussi  Qu'est ce qu'un gérontologue?

Une fois que vous avez identifié quelques maisons de retraite potentielles, recherchez des avis en ligne ou demandez des recommandations à d’autres personnes ayant déjà utilisé leurs services. Les témoignages des résidents et de leurs familles peuvent vous donner une idée plus précise de la qualité des soins et de la satisfaction globale des résidents.

  • Visitez les établissements présélectionnés :

Organisez des visites dans les maisons de retraite qui correspondent le mieux aux besoins de votre proche. Lors de la visite, observez l’état général des installations, la propreté, l’amabilité du personnel, et n’hésitez pas à poser des questions sur les soins médicaux, les activités proposées, les politiques de sécurité, etc.

  • Vérifiez les qualifications et les accréditations :

Assurez-vous que les maisons de retraite que vous envisagez possèdent les qualifications et les accréditations nécessaires. Vérifiez si elles sont autorisées par les autorités compétentes et si elles respectent les normes de qualité et de sécurité.

  • Évaluez le personnel médical :

Renseignez-vous sur le personnel médical de l’établissement, y compris les médecins, les infirmières et les aides-soignants. Vérifiez si les résidents ont accès à des soins médicaux réguliers et si le personnel est disponible 24 heures sur 24 pour répondre aux besoins médicaux urgents.

  • Prenez en compte les activités et les services :

Une bonne maison de retraite médicalisée devrait offrir une variété d’activités sociales, récréatives et thérapeutiques pour aider les résidents à rester actifs et engagés. Renseignez-vous sur les programmes d’activités, les sorties, les installations de loisirs et les services supplémentaires tels que la physiothérapie ou l’ergothérapie.

  • Évaluez le rapport qualité-prix :

Comparez les coûts des différentes maisons de retraite médicalisées en tenant compte des services et des installations offerts. Assurez-vous de comprendre tous les frais supplémentaires éventuels et de vérifier si votre proche est éligible à des aides financières ou à des avantages sociaux.